Nvidia prend 5,5 M$ d'amende pour avoir profité du minage de cryptomonnaies en catimini

Nvidia règle une amende pour avoir caché à ses investisseurs qu'une partie de ses résultats sont liés au minage de cryptomonnaie. (Crédit : Nvidia)

Nvidia règle une amende pour avoir caché à ses investisseurs qu'une partie de ses résultats sont liés au minage de cryptomonnaie. (Crédit : Nvidia)

Selon la SEC, Nvidia a dissimulé l'importance de l'activité minage de cryptomonnaies dans l'augmentation des revenus de son activité gaming en 2018.



Accusé par la SEC (Securities and Exchange Commission) américaine d'avoir omis de divulguer dans les résultat trimestriels de son exercice 2018 les revenus importants liés aux ventes de cartes 3D pour le cryptominage, Nvidia a réglé une amende de 5,5 millions de dollars (5,23 millions d'euros). Le fournisseur de composants a seulement indiqué qu'il avait connu une croissance importante dans son activité de jeu. Les règles de l'organisme fédéral exigent qu'une entreprise divulgue lorsqu'elle reçoit des revenus d'une « activité volatile » afin que les investisseurs puissent décider en connaissance de cause si les actions de l'entreprise sont indicatives des performances futures.

Plus précisément, Nvidia a violé la section 17(a)(2) et (3) du Securities Act de 1933 et les dispositions relatives à la divulgation du Securities Exchange Act de 1934, selon la SEC. « L'ordonnance de la SEC constate également que les omissions d'informations matérielles de Nvidia sur la croissance de son activité de jeu étaient trompeuses étant donné que Nvidia a fait des déclarations sur la façon dont d'autres parties de l'activité de la société étaient motivées par la demande de crypto, créant l'impression que l'activité de jeu de la société n'était pas significativement affectée par les cryptomonnaies », a déclaré l'organisme. Sans nier ni admettre ses torts, le fournisseurs de puces a accepté de régler l'amende.

Un rôle évident dans le minage de cryptomonnaies


Le minage de cryptomonnaies a commencé à décoller en 2017. En tant que moyen efficace pour contribuer au calcul - fragments - des actifs virtuels, les utilisateurs avertis ont commencé à utiliser des GPU grand public - les GeForce par exemple - pour effectuer les tâches répétitives que le minage de cryptomonnaies implique. En février 2018, par exemple, Nvidia a déclaré un revenu record de 2,91 milliards de dollars (en hausse de 34 %) au quatrième trimestre de l'année. À cette époque, le prix du bitcoin était d'environ 9 500 dollars. C'est un sacré bond, puisqu'il était de 1 500 dollars un an auparavant.

« Les manquements de Nvidia en matière de divulgation ont privé les investisseurs d'informations essentielles pour évaluer l'activité de l'entreprise sur un marché clef », a déclaré Kristina Littman, chef de l'unité Crypto Assets and Cyber de la division de l'application de la SEC, dans un communiqué. « Tous les émetteurs, y compris ceux qui poursuivent des opportunités impliquant des technologies émergentes, doivent s'assurer que leurs divulgations sont opportunes, complètes et exactes ».

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les datacenters des services providers, des opérateurs, mais aussi des entreprises cherchent en permanence à optimiser leurs infrastructures virtualisées pour les rendre plus...

UEM, une plateforme pour les gérer tous

UEM, une plateforme pour les gérer tous

Successeurs des solutions MDM (Mobile Devices Management), les plateformes UEM (Unified Endpoint Management) visent à gérer tous les appareils et postes de travail de l'entreprise...

Publicité