Première croissance annuelle pour les ventes de PC depuis 2011

Evolution des ventes mondiales des principaux fabricants de PC entre 2018 et 2019. Source : IDC

Evolution des ventes mondiales des principaux fabricants de PC entre 2018 et 2019. Source : IDC

Les livraisons de PC ont terminé l'année 2019 sur une progression de 2,7%. Une performance inattendue qui tient notamment à un quatrième trimestre record.

Environ 267 millions d'ordinateurs ont été commercialisés dans le monde l'an dernier, soit 2,7% de mieux qu'en 2018. Selon IDC, c'est la première fois que le marché des PC et des stations de travail progresse en volume depuis 2011. Cette année-là, la hausse des ventes s'était établie à +1,7%. Le résultat des douze mois qui viennent de s'écouler tient aux croissances de 4,7% et de 3% respectivement enregistrées au cours des second et troisième trimestres. Il s'explique aussi par la performance du secteur au quatrième trimestre. Dépassant les prévisions des analystes, les livraisons se sont en effet appréciées de 4,8% à environ 71,8 millions d'unités entre octobre et décembre derniers. De tels volumes de ventes sur trois mois n'avaient plus été atteints depuis le quatrième trimestre 2015.

Les migrations de entreprises vers Windows 10 en prévision de l'arrêt du support de Windows 7 ont joué un rôle important dans la reprise des ventes annuelles de PC. En outre, l'impact de certains facteurs limitant les ventes s'est réduit au quatrième trimestre. Ce fut notamment le cas pour le manque de disponibilité de CPU qui a été atténué par l'adoption plus importante de puces provenant de chez AMD par les constructeurs. A cela s'est ajouté un apaisement des tensions sur le commerce internationale, indique IDC.

Trois fournisseurs captent maintenant 65% des ventes

Cette amélioration de contexte a favorisé principalement les trois plus grands fabricants de PC, en commençant par Lenovo. En 2019, le chinois a vu ses livraisons croître de 8,2% à 60 millions d'unités. Le numéro un mondial capte ainsi 24,3% de part de marché. Il creuse l'écart avec HP avec qui il était au coude à coude un an plus tôt. Le fabricant de PC américain n'a pourtant pas démérité. Il a fait progresser ses vente en volumes de 4,8% et capté ainsi 23,6% du marché mondial. En bon numéro trois avec 17% de parts de marché, Dell a fait un peu mieux en commercialisant 5,4% d'ordinateurs de plus qu'un an auparavant. A eux trois, Lenovo, HP et Dell ont ainsi concentré 65% des volumes du marché des PC contre 63% en 2018.

La reprise dont ces fournisseurs ont bénéficié en 2019 ne doit pas pour autant être considérée comme l'entrée du marché des PC dans une nouvelle ère dénuée de difficultés. Et pour cause, des facteurs aidant comme les migrations d'ampleur vers Windows 10 ne seront plus d'actualité. Et, bien que moins prégnantes, les difficultés d'approvisionnements en composants et les tensions sur le commerce internationales seront toujours d'actualité.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Publicité