Pure Storage France développe à grands pas ses effectifs et son réseau de partenaires

Yann Le Borgne, country manager de Pure Storage France : « Nous voulons orienter nos recrutements vers des partenaires de plus grande taille que ceux de taille moyenne qui ont déjà manifesté la volonté de travailler avec nous. »

Yann Le Borgne, country manager de Pure Storage France : « Nous voulons orienter nos recrutements vers des partenaires de plus grande taille que ceux de taille moyenne qui ont déjà manifesté la volonté de travailler avec nous. »

Le fabricant de baies de stockage flash est passé d'un effectif de 2 à bientôt 12 personnes en France en neuf mois. Il est aujourd'hui entouré de 15 nouveaux partenaires dont l'intégrateur Stordata.

Pure Storage ne perd pas de temps. Neuf mois après l'ouverture de son bureau français, le fabricant de baies de stockage flash en a déjà largement étoffé les équipes et réussi à attirer vers lui un nombre non négligeable de partenaires. « Lorsque nous avons créé le bureau français, nous n'étions que deux, à savoir un directeur technique et moi-même, indique Yann Le Borgne, le country manager de Pure Storage dans l'Hexagone. Aujourd'hui, nous sommes dix et nous avons encore deux postes de commerciaux à pourvoir. » Parmi les nouvelles recrues réparties entre des profils de commerciaux terrain, de sédentaires et d'avant-vente, on trouve notamment Olifa Dadi qui prend en charge la direction des partenaires de Pure Storage France depuis février dernier. Auparavant, elle occupait un poste similaire chez Quantum pour la zone EMEA. « Nous n'avions pas prévu de faire croître aussi rapidement nos équipes. Mais les résultats du groupe [Ndlr : +300% de revenus en 2014], notamment en Europe, l'ont amené à revoir ses objectifs à la hausse », explique Yann Le Borgne.

De nouveaux partenaires qui doivent encore devenir actifs

Ainsi renforcés, les effectifs du bureau français ont effectué un travail de recrutement de partenaires qui a abouti à l'enregistrement d'une quinzaine de nouveaux revendeurs sur le portail de Pure Storage dédié à son réseau de distribution. Jusqu'ici, le fabricant ne comptait qu'Antemeta comme partenaire en France. On trouve parmi les nouveaux ralliés des entreprises telles que Stordata, InetD, S-Cube, Stim Plus, Duonyx, Capella Media ou encore ITmedComme. Stordata constitue une « prise » particulièrement intéressante pour le fabricant. L'intégrateur est en effet devenu Authorized Support Partner de Pure Storage. Il peut ainsi commercialiser ses propres contrats de support de niveau 1 et 2 auprès des entreprises utilisatrices des produits du fabricant. En outre, Pure Storage a nommé Stordara revendeur exclusif de son offre FlashStack CI, une solution convergente comprenant ses baies flash Série 400, des Serveurs Lames Cisco UCS, des commutateurs Cisco Nexus et des systèmes VSphere 5 et Horizon 6 de VMware.

Un contrat avec un grossiste pan-européen en réflexion

« Avec une équipe de bientôt 12 personnes, nous ne pourrons pas prétendre animer un réseau de distribution allant au-delà de 15 revendeurs. Si notre croissance se poursuit à un rythme de 300% par an, il faudra que nous fassions évoluer notre modèle de distribution », analyse Yann Le Borgne. En clair, le fabricant pourrait prochainement avoir besoin du concours d'un grossiste. Dans certains pays européens, comme en Angleterre, il travaille déjà avec un distributeur. Pour aller plus loin que des accords locaux, Pure Storage réfléchit depuis quelques mois à la signature d'un contrat avec un grossiste pan-européen.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Publicité