Serveurcom renforce son écosystème avec des distributeurs

Serveurcom, dont Damien Watine est le PDG fondateur, a généré 25 M€ de chiffre d'affaires en 2018. (Crédit : Serveurcom)

Serveurcom, dont Damien Watine est le PDG fondateur, a généré 25 M€ de chiffre d'affaires en 2018. (Crédit : Serveurcom)

L'opérateur du Mans, Serveurcom, entame l'année 2019 par un tour de France de son écosystème de partenaires. Ce dernier risque de s'agrandir puisque l'entreprise prépare un programme visant particulièrement les distributeurs. D'autres actualités rythmeront l'année de l'opérateur, qui va changer de nom.

C'est la première année que Serveurcom organise un événement officiel pour ses partenaires en France. Habitué à les rencontrer lors de salons, l'opérateur manceau a souhaité reproduire cette ambiance pour son écosystème et est déjà parti à la rencontre de ses revendeurs de la région lyonnaise et parisienne. Restent Nantes, le 31 janvier, et Lille, le 7 février. Ce « Tour de France » s'inscrit dans un contexte global incertain, après l'annonce du rachat de Jaguar Network par Iliad, mais Cyrille Richard, DG adjoint de Serveurcom est plutôt optimiste. « Dans ce contexte, nous représentons une forme de stabilité qui peut rassurer nos clients » indique-t-il.

Le fondateur et PDG de l'opérateur, Damien Watine, partage ce sentiment et nous indique que le marché bouge énormément en ce moment avec notamment des acteurs qui se renseignent pour des acquisitions. Chez Serveurcom on ne reste pas fermé à des opérations de croissance externe même si aucun dossier n'est - officiellement - en cours. Il faut dire que l'intégration de Planetwork, hébergeur et infogéreur acquis fin 2017, a pris un certain temps. Les équipes ont rejoint celles de l'opérateur dans les nouveaux bureaux de la rue Réaumur à Paris et les infrastructures et réseaux des deux entreprises ont été mises en commun. « Nous effectuons maintenant des travaux d'architecture pour optimiser nos offres actuelles et en sortir de nouvelles pour la fin de l'année si tout va bien » indique Damien Watine.

25 M€ de chiffre d'affaires en 2018

Et alors que l'entreprise termine une année 2018 à 25 millions d'euros de chiffre d'affaires, en croissance constante de 25 % depuis plusieurs années, le mot d'ordre pour 2019 est de continuer à simplifier son outil de commande (Atlas) pour son écosystème de partenaires. Quelques dizaines de revendeurs l'ont rejoint l'année dernière indique le fondateur de Serveurcom. L'objectif de cette année sera de s'ouvrir aux distributeurs. Cyrille Richard a rejoint les rangs de l'entreprise en août 2018 en partie pour piloter ce projet. L'idée est d'étendre la plateforme Atlas, qui permet aux partenaires de passer leurs commandes, demander des formations, etc., aux distributeurs afin d'adresser une clientèle plus large. Les détails devraient être annoncés à IT Partners, en mars, avant l'été dans tous les cas.

Côté offres, l'opérateur a lancé FTTH avec Kosc Telecom et Bouygues Telecom en fin d'année dernière. « Il y a une accélération de la vente de fibres à plus gros débit. On ne vend plus de  10 Mo, aujourd'hui, grâce à la baisse des coûts, on n'est plus à 100 Mo minimum, voire du 100 Go », précise M. Watine.  Serveurcom a fait de gros investissements pour faire évoluer son réseau pour qu'il soit prêt à encaisser ce volume de débit grandissant et pour stabiliser au maximum ses infrastructures. Les premières offres FTTE sont en cours de lancement.

Changement d'identité avant l'été

Enfin, 2019 sera l'année des quinze ans de l'entreprise, qui subir deux changements importants. D'une part, les travaux de construction du nouveau siège social de Serveurcom au Mans devraient se terminer en juin prochain si tout va bien. Et surtout, Serveurcom va enfin changer de nom. Annoncé l'année dernière, Damien Watine et quelques personnes dans le secret ont finalement trouvé la marque qui remplacera l'actuelle. Elle sera dévoilé avant l'été, en plus d'un site refondu et d'un logo neuf.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité