Symantec devrait licencier près de 1000 personnes

« Nous ne sommes toujours pas extrêmement satisfaits des mages de l’entreprise », a déclaré Greg Clark, le CEO de Symantec, durant la présentation des derniers résultats trimestriels de la société. Crédit photo : D.R.

« Nous ne sommes toujours pas extrêmement satisfaits des mages de l’entreprise », a déclaré Greg Clark, le CEO de Symantec, durant la présentation des derniers résultats trimestriels de la société. Crédit photo : D.R.

Le conseil d'administration de Symantec a approuvé un plan de restructuration qui devrait aboutir à une coupe de 8% dans ses effectifs. Elle vise à réduire les dépenses annuelles de l'entreprise de 115 M$.

Les économies que Symantec a réalisées en revendant son activité Website Security à Digicert en octobre 2017 pour 950 M$ ne semblent pas avoir suffi à assainir sa structure de coûts. L'éditeur vient en effet d'annoncer que son conseil d'administration a approuvé un plan de restructuration qui lui coutera 50 M$ dans l'optique de faire une coupe de 8% environ dans ses effectifs. Dit autrement, près de 1000 des 12 500 salariés de l'entreprise dans le monde pourraient perdre leurs postes. Symantec espère ainsi réduire ses dépenses de 115 M$ par an. Les premiers effets de la réduction de sa masse salariale sur sa marge opérationnelle devraient se faire sentir dans le courant de l'année 2019, puis jouer à plein à compter de 2020.

Un premier trimestre en recul et des prévisions qui déçoivent

L'annonce de Symantec est intervenue dans la foulée de la publication de ses résultats financiers pour le compte de son premier trimestre fiscal 2019 clos le 29 juin. Ils font apparaître un chiffre d'affaires de 1,16 Md$, en recul de 1,6% par rapport à la même période un an avant. Le bilan fait affiche aussi une perte nette de 63 M$ à comparer au résultat net de -133 M$ déclaré au premier trimestre de l'exercice 2018. C'est toutefois au niveau des projections révisées de l'éditeur pour l'ensemble de son exercice en cours que le bât blesse. Désormais, il anticipe en effet un chiffre d'affaires annuel compris entre 4,67 et 4,79 Md$, contre 4,76 à 4,90 Md$ auparavant. La sanction des marchés boursiers ne s'est pas faite attendre. Suite à cette annonce, le cours de l'action Symantec dévissait de 10%.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité