Trimestriels HP : l'activité PC contrebalance les difficultés dans l'impression

Stimulées par le retour des salariés au bureau, les ventes de desktops de HP ont progressé de 28% en valeur et de 11% en volumes entre février et avril derniers. Illustration : HP

Stimulées par le retour des salariés au bureau, les ventes de desktops de HP ont progressé de 28% en valeur et de 11% en volumes entre février et avril derniers. Illustration : HP

En hausse de 9% en valeur, la branche PC de HP a permis au fabricant de publier un chiffre d'affaires global en croissance de 4% pour son deuxième trimestre 2022. Plombée par une moindre demande en consommables et en matériel, la division Printing a perdu 7% de ses revenus.

HP fait les frais de la mauvaise santé du marché mondial de l'impression. Au cours du deuxième trimestre de son exercice 2022 (clos fin avril), les revenus de sa division Printing ont reculé de 7% (-6% à taux de change constant) à 4,96 Md$ d'une année sur l'autre. Une décroissance tient en partie à la contraction (-23%) du nombre de copieurs et d'imprimantes commercialisés par le fabricant sur les segments professionnel (-4%) et grand public (-12%). Mais, elle trouve surtout sa source dans la baisse de 6% du chiffre d'affaires des ventes de consommables, qui ne représente rien de moins que 65% des facturations globales de la branche Printing. A la décharge de HP, son activité sur le marché de l'impression avait connu une forte hausse (+28%) lors de son deuxième trimestre 2021. En outre, malgré des facturations en baisse, le fournisseur est parvenu à faire très légèrement progresser (0,7% à 958 M$) le résultat opérationnel de cette branche.

Les PC rapportent plus en dépit de livraisons en net recul

Heureusement pour HP, son activité dans le domaine de l'informatique personnelle a contrebalancé ses ventes en berne dans l'impression. Entre février et mars derniers, elle a généré 11,5 Md$ de chiffre d'affaires, soit 9% de mieux qu'à la même période un an plus tôt. Par segment de produits, c'est celui des desktops qui s'est montré le plus dynamique avec une croissance de 28% en valeur et de 11% en volumes. En comparaison, les revenus tirés des ventes de notebooks n'ont progressé que de 3%. Quant à ceux issus des achats de terminaux professionnels, ils ont progressé de 18%, contre 6% pour les équipements grand public.

Le fait que HP ait fait croître les revenus de sa division Personnal Systems, alors même que ses volumes de livraisons ont décru de 17%, illustre la tendance des fabricants d'ordinateurs à augmenter les tarifs de leurs produits et/ou privilégier la production de matériels plus haut de gamme. De quoi préserver leurs marges, voire les améliorer, en période pénurie de composants et de désorganisation de la chaîne logistique. Dans le cas de HP, le résultat opérationnel de sa branche PC a atteint 798 M$ au cours de son deuxième trimestre 2022, contre 710 M$ un an plus tôt.

Cumulés, les revenus trimestriels des deux divisions du fournisseur ont donc représenté 16,5 Md$, soit une hausse de 3,9% d'une année sur l'autre. Le résultat opérationnel global a reculé (-6%) à 1,3 Md$. Après impôt et autres charges financières, le résultat net ressort à 1 Md$ (-18,5%).

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Zero Trust, ZTNA (Zero Trust Network Access) ou plus globalement SASE (Secure Access Service Edge), tous ces concepts ou modèles de cybersécurité inventés par les cabinets...

iPaaS : au coeur des convergences du SI

iPaaS : au coeur des convergences du SI

A l'heure où les données migrent de plus en plus dans le cloud public, les entreprises se doivent de contrôler leurs flux, de les préparer, de les intégrer et de les connecter...

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les datacenters des services providers, des opérateurs, mais aussi des entreprises cherchent en permanence à optimiser leurs infrastructures virtualisées pour les rendre plus...

Publicité