Trimestriels Nutanix : les revenus récurrents explosent

Le portefeuille client de Nutanix s'est étoffé de 620 nouvelles entreprises au T4 2022. L'éditeur revendique désormais 22 600 clients, soit une croissance de 12 % en 12 mois. (Crédit Photo : Nutanix)

Le portefeuille client de Nutanix s'est étoffé de 620 nouvelles entreprises au T4 2022. L'éditeur revendique désormais 22 600 clients, soit une croissance de 12 % en 12 mois. (Crédit Photo : Nutanix)

Les revenus récurrents annuels de Nutanix ont atteint 1,20 Md$ au quatrième trimestre 2022, soit une progression de 37 % par rapport à 2021. Le chiffre d'affaires de son côté n'a augmenté que de 1 % à 385,5 M$. Sur l'année complète, l'éditeur enregistre une croissance de 13 % à 1,58 Md$.

Nutanix a dégagé 385,5 M$ de chiffre d'affaires au quatrième trimestre 2022, soit une baisse de 1 % d'une année sur l'autre. A l'inverse, ses revenus récurrents annuels se sont envolés de 37 % à 1,20 Md$, tandis que la valeur annuelle des contrats progressait de 10 % à 193,2 M$. De son côté, le taux de marge brut a légèrement reculé, passant de 82,9% (312,2 M$) à 82,6% (305,6 M$). Finalement, l'éditeur n'a pas réalisé de bénéfices mais ses pertes nettes ont tout de même été réduites de plus de moitié à -150,9 M$.

Le quatrième trimestre fiscal de Nutanix a été marqué par la sortie d'AOS 6.5, la dernière version de son logiciel d'infrastructure de cloud hybride. L'éditeur a aussi mis sur le marché Nutanix Cloud Clusters (NC2) sur Microsoft Azure. A court terme, cela devrait considérablement augmenter le nombre d'entreprises utilisatrices de NC2. Tous type de solutions confondues, Nutanix a gagné 620 nouveaux clients entre mai et juillet derniers, ce qui porte leur nombre total à 22 600, soit 12% de plus en 12 mois.

Objectif 2023 : 1,42 Md$ de chiffre d'affaires

Pour l'ensemble de son exercice 2022, Nutanix affiche 1,58 Md$ de chiffre d'affaires, soit une hausse de 13 % par rapport à son exercice 2023. La valeur annuelle de ses contrats a crû de 27 % à 756,3 M$. Les dépenses opérationnelles non-GAAP ont quant à elles augmentés de 2 % à 1,40 Md$. Enfin, Nutanix a dégagé pour la première fois en 4 ans, un flux de trésorerie disponible positif à 18,5 M$ contre -158,5 M$ il y a 12 mois. Les pertes nettes, elles, se situent à 797,5 M$.

Pour le compte du premier trimestre 2023, l'éditeur anticipe un chiffre d'affaires compris entre 410 M$ et 415 M$ et un taux de marge brute d'environ 82%. Les dépenses opérationnelles devraient se situer entre 360 M$ et 365 M$. L'ensemble de l'exercice 2023 devrait être clôturé sur des facturations comprises entre 1,77 Md$ et 1,78 Md$.

Nutanix, bientôt privatisé ?

Enfin, le site de fusion et d'acquisition Deal Reporter a signalé que le fonds d'investissement Bain Capital pourrait sortit les actions de Nutanix de la bourse. Pour le moment, l'éditeur n'a pas fait de commentaire à ce sujet. À noter que Bain Capital a déjà investi 750 M$ en billets convertibles de premier rang chez Nutanix en août 2020, lorsque le cofondateur et alors PDG de l'éditeur, Dheeraj Pandey, avait annoncé sa retraite. Deux directeurs généraux du fonds d'investissement ont d'ailleurs rejoint le conseil d'administration de Nutanix à cette période.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les datacenters des services providers, des opérateurs, mais aussi des entreprises cherchent en permanence à optimiser leurs infrastructures virtualisées pour les rendre plus...

UEM, une plateforme pour les gérer tous

UEM, une plateforme pour les gérer tous

Successeurs des solutions MDM (Mobile Devices Management), les plateformes UEM (Unified Endpoint Management) visent à gérer tous les appareils et postes de travail de l'entreprise...

Publicité