Versa Networks se lance dans la connectivité SASE haute performance

Les boitiers CSG5000 sont dotés de 16 interfaces 10/25 GE et de 4 interfaces 100GE. (Crédit Versa Networks)

Les boitiers CSG5000 sont dotés de 16 interfaces 10/25 GE et de 4 interfaces 100GE. (Crédit Versa Networks)

Le spécialiste en solutions réseau et sécurité Versa Networks étoffe sa famille de produits dans le domaine du secure access service edge. Ces derniers équipements apportent du routage WAN haute performance, du traitement de pare-feu dynamique et l'accès à Internet direct par SD-WAN.

Les dispositifs Secure Access Service Edge (SASE) annoncés par Versa Networks promettent un débit élevé pour le routage WAN, le traitement de pare-feu et les liens SD-WAN d'accès direct à Internet afin de cibler les entreprises ayant de grandes succursales, des campus ou des centres de données. Le CSG5000 et le Dell PowerEdge R7515 font leur entrée dans le portefeuille de Versa. Selon le fournisseur de réseaux, ces équipements peuvent prendre en charge jusqu'à 120 Gbps de débit de pare-feu, 100 Gbps de débit SD-WAN et 40 Gbps de débit de pare-feu de nouvelle génération (Next-Generation FireWall, NGFW). Par rapport à l'ancien boîtier haut de gamme de Versa, l'appliance de la série CSG2500, qui offre un débit de plus de 20 Gbps pour le routage WAN, le traitement de pare-feu dynamique et l'accès direct à Internet par SD-WAN, cette mise à niveau est significative.

Les unités CSG5000 de Versa sont dotées de 16 interfaces 10/25 GE et de 4 interfaces 100GE. « D'autres interfaces, telles que 10/25GE SFP+/SFP28 et 100GE basé sur QSFP28, peuvent aussi être mélangées en fonction des besoins du client », explique Versa. Ces systèmes apportent une accélération matérielle intégrée et la possibilité de décharger certaines fonctions de traitement sur des moteurs matériels internes, et donc d'économiser des cycles de processeur pour le pare-feu dynamique ou le traitement du réseau. Les boîtiers Versa CSG5000 exécutent le système d'exploitation Versa (VOS), lequel intègre les services réseau et de sécurité dans une plateforme qui prend en charge les environnements cloud, sur site et hybrides. Versa SASE comprend le VPN, le SD-WAN sécurisé, la protection du traitement à la périphérie, le NGFW, le pare-feu en tant que service (Firewall as a Service, FWaaS), la passerelle web sécurisée (Secure Web Gateway, SWG), la protection contre les menaces avancées, la protection contre les fuites de données, l'accès réseau Zero Trust (Zero-Trust Network Access, ZTNA) et le courtier en sécurité d'accès au cloud (Cloud Access Security Broker, CASB).

Toutes les politiques réseau appliquées

Selon le directeur du marketing produit de Versa, Rajoo Nagar, l'idée maîtresse derrière ces boîtiers de Versa est de réduire la quantité de hardware nécessaire pour soutenir les opérations SASE toujours plus nombreuses, tout en offrant la capacité de débit nécessaire pour gérer ces communications. « Le SASE unifié promet une véritable convergence de nombreux produits réseau et de sécurité en une seule passerelle à la périphérie, afin de fournir une solution simplifiée, sécurisée et très performante. En réalité, de nombreuses solutions SASE consistent aujourd'hui en des produits ponctuels intégrés sous un parapluie SASE, ce qui n'est pas sans rappeler l'approche spécifique des solutions d'infrastructure traditionnelles », a écrit Rajoo Nagar dans un blogsur ces dispositifs. « Même s'il est possible de construire un SASE avec un portefeuille de produits ponctuels, cela ne réduit pas la complexité opérationnelle et ne fournit la plus grande performance promise. En effet, chaque fonction SASE est réalisée par sa propre image logicielle qui effectue son propre traitement de paquets et applique une politique, le tout étant enchaîné avec d'autres fonctions réseau et de sécurité dans le portefeuille SASE », a encore écrit Rajoo Nagar. En revanche, une solution SASE véritablement convergente est conçue de telle sorte qu'elle est convergente dès le système d'exploitation. Une telle solution SASE fournit une seule image logicielle, une seule politique et un seul data lake, ainsi qu'une architecture de traitement parallèle Single Pass (Single Pass Parallel Processing - SP3 - Architecture). « Chaque paquet n'est ouvert qu'une seule fois et toutes les politiques réseau et de sécurité pertinentes sont appliquées », explique Rajoo Nagar.
« Avec les nouveaux boîtiers, le niveau de performance et de capacité offert permet de consolider jusqu'à 32 serveurs en un seul noeud convergent à la périphérie », selon la directrice marketing. Versa est bien placée pour jouer un rôle prépondérant dans l'arène des SASE à fournisseur unique, où elle est en concurrence avec un grand nombre de fournisseurs, dont Cisco, Fortinet, Palo Alto, Cato et d'autres. « Le marché des SASE ne se contente pas de croître, il transforme la façon dont les entreprises abordent leur réseau et leur architecture de sécurité. Alors que les entreprises s'adaptent au travail hybride et aux applications distribuées, devenus la norme, l'intégration du réseau et de la sécurité dans une solution cohésive et cloud-native devient primordiale. « Le SASE n'est pas une tendance, c'est l'avenir de la connectivité et de la sécurité des entreprises », a expliqué de son côté Mauricio Sanchez, directeur principal de la sécurité et des réseaux d'entreprise au sein du groupe Dell'Oro. Dell'Oro prévoit notamment un intérêt croissant pour le segment des SASE à fournisseur unique, qui devrait progresser à un taux de croissance annuel moyen de 17 % et représenter une part plus importante du marché global des SASE que les solutions SASE à fournisseurs multiples. « Cette tendance reflète un changement dans la préférence des entreprises pour des solutions rationalisées, à guichet unique, qui s'alignent sur l'importance croissante du marché pour l'efficacité et la sécurité intégrée », ajoute Mauricio Sanchez. Les solutions Versa CSG5000 et Dell PowerEdge R7515 sont disponibles dès maintenant.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

2024, l'année de Windows 11

2024, l'année de Windows 11

Si le parc de PC dans les entreprises françaises fonctionne encore majoritairement sous Windows 10, Microsoft a toutefois fixé la fin de son support le 14 octobre 2025....

Publicité