Windows 10 : Microsoft exploite la bande passante des utilisateurs pour les mises à jour

Le téléchargement de mises à jour Windows 10 utilisant la bande passante d'un utilisateur est activé par défaut. (crédit : D.R.)

Le téléchargement de mises à jour Windows 10 utilisant la bande passante d'un utilisateur est activé par défaut. (crédit : D.R.)

En activant la fonction Windows Update Delivery Optimization dans les dernières builds de Windows 10, Microsoft permet de télécharger des mises à jour applicatives en utilisant la bande passante des personnes les ayant déjà installés en local. Une option dans les paramètres permet de se passer de ce mode intrusif de distribution.

A croire que Microsoft n'est pas à une polémique près concernant son système d'exploitation Windows 10. Après les pluies de critiques concernant les mises à jour forcées des anciennes versions de son OS vers Windows 10 et celles concernant les problèmes de compatibilité et de fonctionnement rencontrés par de nombreux utilisateurs, la firme de Redmond pourrait essuyer une nouvelle volée de bois vert. La société vient en effet de proposer dans les versions bêta de Windows 10 une technologie controversée permettant d'utiliser la bande passante des utilisateurs afin d'effectuer des mises à jour applicatives relatives à son dernier système d'exploitation. Une façon à peine détournée de faire porter la charge des mises à jour sur des utilisateurs plutôt que de pointer du doigt les propres serveurs de la société.

La technologie Windows Update Delivery Optimization (WUDO) est incluse depuis mercredi dans la Build 14915 de Windows 10, disponible pour les utilisateurs inscrits au programme Windows Insider Fast track permettant d'accéder aux dernières améliorations liées au dernier OS de Microsoft en priorité. Reste à savoir si WUDO en est vraiment une... « A partir d'aujourd'hui les Windows Insiders ayant activé Delivery Optimization seront capables de télécharger les nouvelles builds Insider Preview, mises à jour OS et d'apps depuis d'autres PC sur leur réseau local aussi bien que depuis d'autres PC connectés au web », a indiqué dans un blog Dona Sarkar, ingénieur logiciel Windows and Devices Group chez Microsoft. 

WUDO en complément de Windows Update

WUDO est comparable dans son principe à BitTorrent et, comme cette technologie de partage de fichiers, utilise le peer-to-peer pour diffuser les mises à jour Windows 10 entre PC du monde entier plutôt que de reposer sur des serveurs centralisés. Pour autant, WUDO n'a pas vocation à remplacer le service standard de distribution de services et applications de Microsoft, Windows Update, mais plutôt de le compléter. Si WUDO est activé, Microsoft peut permettre à des utilisateurs de récupérer des copies des mises à jour Windows 10 localisées dans le cache de n'importe quel PC relié à Internet. Lorsque cela arrive, le PC d'un utilisateur de Windows 10 agit comme un serveur de substitution et n'importe quel client dont le terminal est ouvert à la fonction WUDO fournit à Microsoft sa bande passante.

Cette appropriation de la bande passante a soulevé la critique, surtout du fait que WUDO a été activé par défaut. Encore une bien vilaine attitude de la part de Microsoft. Pour la désactiver, les utilisateurs doivent donc aller modifier un paramètre de préférences dans Windows 10.  Dans l'onglet « Paramètres », les utilisateurs doivent cliquer sur « Mise à jour et sécurité » et ensuite aller dans les options avancées, sur le lien sous Windows Update. Après quoi dans la fenêtre « Choisir comment les mises à jour sont effectuées », désactiver WUDO. Il est par ailleurs possible de limiter le partage des mises à jour Windows 10 en local et non plus avec n'importe quel PC connecté au web en appliquant l'option « PC sur mon réseau local ». Là encore, l'utilisateur doit intervenir de façon manuelle sans qu'on lui ait laissé auparavant le moindre choix.

Sans surprise, Dona Sarkara pointe dans son blog les bénéfices de WUDO plutôt que cette réquisition, il faut l'avouer, plutôt gênante de la bande passante des utilisateurs. « Nous avons vu une réduction de 30% à 50% de la bande passante Internet nécessaire pour conserver de multiples PC à jour sur le même réseau local ». Microsoft a également publié une courte FAQ à propos de WUDO sur son site web.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Des JO 2024 sous haute surveillance

Des JO 2024 sous haute surveillance

Dans moins de six mois s'ouvriront les Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 d'été à Paris dans un contexte international très tendu, bien plus que pour les précédentes éditions....

Publicité