Wstore soigne ses marges

(16/09/03) - Au mois de janvier prochain, Wstore (les filiales française et britanique réunies), devrait annoncer un chiffre d'affaires 2003 de 65 M€ dégageant pour la première fois des bénéfices. Une perspective de rentabilité due aux efforts constants du distributeur pour faire croître sa marge brute. En 2003, cette dernière oscille entre 12 et 13 points contre 6 à 7 points en 1999, année du premier exercice complet de l'entreprise. «Nous travaillons énormément sur le mix produit», explique Rolland Tripard, le directeur marketing de Wstore. En d'autres termes, le distributeur se focalise sur les produits générateurs de marge du moment au détriment de références moins rémunératrices. «Durant le second trimestre 2003, nous avons misé sur les réseaux sans fil en publiant des guides d'achats dédiés et en menant des actions de marketing direct à répétition», relate Rolland Tripard. Pour stimuler ses profits, Wstore parie en outre sur le développement des prestations de services. Cette année, une activité basée sur les logiciels à valeur ajoutée (sécurité, administration des réseaux) a ainsi été créée, occasionnant l'embauche de deux spécialistes. «Ils travaillent en mode projet pour proposer aux clients le produit le plus adapté à leurs besoins. Cette activité est déjà rentable», explique Rolland Tripard. Et lorsqu'il ne cherche pas à accroître ses marges, c'est à la réduction de ses coûts que le distributeur s'attaque. «Cette année, nous avons adopté un logiciel qui nous a permis de construire des schémas automatisés de relance des clients en fonction des leurs modes de paiements», explique Rolland Tripard. Résultat, Wstore est arrivé à un délai moyen de paiement de 35 jours, soit 6 jours de moins que l'année précédente. De quoi baisser les frais financiers que Wstore supporte lorsqu'il doit payer ses fournisseurs alors même que ses clients ne l'ont pas encore réglé.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Publicité