Xiaomi et One Plus jouent les trublions sur le marché des smartphones

En vente uniquement sur invitation, le smartphone OnePlus OnePlus One a vu ses ventes exploser depuis son lancement en avril. (crédit : D.R.)

En vente uniquement sur invitation, le smartphone OnePlus OnePlus One a vu ses ventes exploser depuis son lancement en avril. (crédit : D.R.)

Avec 500 000 exemplaires de son smartphone One écoulé en 6 mois uniquement sur invitation et sans aucun effort marketing, le constructeur chinois OnePlus joue les trublions sur un marché où la concurrence est de plus en plus rude. Son compatriote Xiaomi est quant à lui crédité d'une 3e place sur le marché mondial des smartphones, derrière les poids-lourd Apple et Samsung.

Ce n'est un secret pour personne, la concurrence asiatique et notamment sud-coréenne emmenée par Samsung et LG, a sérieusement contribué à rebattre les cartes ces dernières années du marché mondial des smartphones hyper-concurrentiel où Apple est désormais loin de régner en maître. Mais aujourd'hui, des nouveaux entrants chinois comme Xiaomi ou OnePlus (adossé à Oppo Electronics) ont pénétré ce marché avec de très grandes ambitions pour tailler des croupières à leurs opposants.

Ayant lancé en avril dernier son smartphone géant One (5,5 pouces) en catimini, préférant le vendre via invitation et laisser agir le buzz et le marketing viral autour d'un terminal aux capacités très haut de gamme (modem 4G cat 4, Android 4.4 Cyanogene, puce 4 coeurs Snapdragon 801 à 2,45 Ghz, puce graphique Adreno 330, 3 Go de RAM et 64 Go de stockage, écran Full HD 1920 x 1080 pixels...) mais à un prix plancher (300 euros), OnePlus est ainsi en passe de réussir son pari. Après 6 mois de commercialisation, le OnePlus One s'est en effet d'ores et déjà écoulé à 500 000 unités écoulées avec un objectif ambitieux, mais à portée aux dires du co-fondateur de la société Carl Pei, d'atteindre le million d'ici fin 2014. Lors d'une opération de précommande le 27 octobre dernier, le chinois a écoulé 20 000 smartphones et devrait renouveler l'opération le 17 novembre prochain.

Plus de 10 points de part de marché de perdu pour Samsung en un an

OnePlus n'est pas le seul constructeur chinois à faire office de poil à gratter sur le marché mondial des smartphones. Ses compatriotes Lenovo, Huawei et surtout Xiaomi jouent également les trouble-fête au point même de faire de l'ombre aux géants du secteur que sont Apple et Samsung. Ainsi, selon les derniers chiffres d'IDC, Xiaomi arrive même désormais en 3e position sur le marché mondial des smartphones avec une part de marché de 5,3% selon IDC sur le dernier trimestre, et une croissance annuelle des unités livrées de 211%. Dans le même temps, Samsung a vu de son côté sa part de marché passer de 35% en 2013 à 24,7% d'après Strategy Analytics.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Cyberattaques : ces ransomwares qui terrassent les hôpitaux

Cyberattaques : ces ransomwares qui terrassent les hôpitaux

Pour contrer les cyberattaques, en particulier les ransomwares, les établissements de santé s'organisent, de la mise en place d'outils de cybersécurité - avec des sauvegardes...

Publicité