Blue Coat s’offre ses propres antivirus

(30/10/03) - Le fabricant américain de serveurs dédiés à la sécurité a annoncé l'acquisition de son compatriote Ositis, un éditeur d'antivirus pour e-mails. Une opération qui lui permet d'intégrer au sein de ses produits, ses propres fonctions antivirus. En 2002 Blue Coat qui cible essentiellement les PME et TPE s'est adjugé selon IDC, 33 % du marché mondial des serveurs dédié à la sécurité, lequel secteur représentait alors une valeur d'environ 93.5 M€ (108.5 M$). Pour la région EMEA, Nigel Hawtorn directeur channel et marketing pour la zone, annonce à l'issue du premier trimestre fiscal clos le 31 juillet dernier un chiffre d'affaires très légèrement supérieur à 3 M€ (3.5 M$). Jusqu'au mois de janvier prochain, date à laquelle les produits doivent être intégrés, les deux sociétés continueront à commercialiser leurs offres à travers leurs canaux de distribution. En France, où Blue Coat est physiquement présent, l'entité étant dirigée par Bruno Dambrun, la marque est diffusée exclusivement en indirect par un réseau mixte composé de partenaires directs tels qu'Arche, Apogée, Silicomp, ou s'approvisionnant chez les grossistes : Risc, Allasso, Softway, 2sB. Quant à Ositis, si ses logiciels sont commercialisés dans l'Hexagone par Computerlink et Exer Datacom, il en est en revanche physiquement absent, la région étant gérée depuis la Belgique par une filiale placée sous les commandes de Mieke Vab Meensel. « Nous nous laissons le temps d'étudier les marchés avant de procéder la fusion des équipes et des canaux » conclut Nigel Hawtorn.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

Publicité