Free va casser les prix du téléphone

L'Autorité de régulation des Télécoms vient d'ouvrir la voie au lancement par Free de son offre de téléphonie gratuite sur ADSL. Le FAI travaille depuis de nombreux mois au lancement d'une offre de téléphonie sur ADSL utilisant son terminal d'accès intelligent FreeBox. Pour cela, il a prévu d'attribuer à ses abonnés des numéros d'appels non géographiques universels et personnels de type 0870xxxxxx. En mars dernier, Free a demandé à France Télécom de bénéficier des tarifs appliqués à l'interconnexion directe (dans ce mode, le FAI fixe les prix appliqués par France Télécom sur les appels entrants). Mais l'opérateur historique s'est opposé à cette demande. Free a alors demandé à l'ART de trancher leur différend. Celle-ci vient, à titre transitoire, de donner raison à Free. Jusqu'à l'été 2004, le FAI va donc pouvoir lancer son offre en utilisant l'interconnexion indirecte. Il rebasculera ensuite dans un schéma plus classique d'interconnexion directe. Temporairement, cette décision va permettre à Free d'offrir des tarifs de téléphonie sans concurrence sur le marché à ses clients des zones dégroupées équipés de FreeBox (les départements 75/92/93/94, Lyon, Grenoble, Rouen, Caen, Rennes, Nantes, Bordeaux et d'ici fin septembre, Toulouse, Montpellier, Marseille, Aix, Nice, Nancy, Strasbourg, Besançon et Lille). Ainsi jusqu'au 31décembre 2003, les abonnés de Free appelleront gratuitement dans toute la France et ne paieront que 3 centimes d'euro vers l'international (19 centimes vers les mobiles). A partir du 1er Janvier 2004, la gratuité sera limitée aux 10 premières heures d'appel, chaque appel suivant étant facturé 1 centime la minute. Mais ces tarifs ne sont probablement que temporaires. A partir du 1er juillet 2004, Free devra négocier avec France Télécom un tarif d'interconnexion directe. Ce qui devait logiquement entraîner une hausse des tarifs d'appel...

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Zero Trust, ZTNA (Zero Trust Network Access) ou plus globalement SASE (Secure Access Service Edge), tous ces concepts ou modèles de cybersécurité inventés par les cabinets...

Publicité