Google lance Cloud Print

Après une phase de test au sein des laboratoires de Google, la firme de Moutain View lance son service d'impression dans le cloud depuis un smartphone.

Annoncé sur un blog de l'éditeur, Cloud Print permet d'enregistrer une ou plusieurs imprimantes utilisant ce service et de les associer à un compte Gmail. Une fois l'enregistrement effectué, l'impression des e-mails et pièces jointes sélectionnées (qui comprend tous les formats de fichiers que Gmail accepte, tels que HTML, Doc et PDF) se lance directement depuis l'interface de messagerie de son smartphone.

Le processus d'installation est assez simple: il consiste à télécharger une version bêta de Google Chrome spéciale du site web de Cloud Print, de l'installer sur un ordinateur connecté à une imprimante que vous souhaitez activer sur ce service. Google indique que des versions Mac et Linux du logiciel seront «bientôt» disponibles. On note également que Google prône des spécifications ouvertes pour l'interface de Cloud Print. L'éditeur donne ainsi la possibilité aux  fabricants d'imprimante de créer leur propre dispositif « Cloud Print » qui peut se connecter au service sans avoir à passer par un ordinateur.

Des inquiétudes sur la conservation des données

Cette mise en place, qui repose essentiellement sur une partie logicielle connectant l'ordinateur à Google, soulève quelques questions de sécurité critiques. Une inquiétude que traite l'éditeur dans la FAQ du service. Pour résumer, les informations imprimées ne seront pas conservées plus longtemps que nécessaire pour accomplir un travail d'impression et en vue « d'améliorer la qualité d'impression». Des termes plutôt vagues qui n'expliquent pas si Google conserve les documents ou non. Quoi qu'il en soit, toutes les données sont couvertes par la politique de confidentialité de l'éditeur.

La fonctionnalité d'impression côté client proposé par Cloud Print fonctionne avec n'importe quel appareil compatible avec le service mobile de Gmail, y compris toutes les versions de l'iPhone et l'iPad. Elle est pour l'instant disponible aux Etats-Unis et devrait arriver prochainement en Europe.

 

 

 

 

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Zero Trust, ZTNA (Zero Trust Network Access) ou plus globalement SASE (Secure Access Service Edge), tous ces concepts ou modèles de cybersécurité inventés par les cabinets...

iPaaS : au coeur des convergences du SI

iPaaS : au coeur des convergences du SI

A l'heure où les données migrent de plus en plus dans le cloud public, les entreprises se doivent de contrôler leurs flux, de les préparer, de les intégrer et de les connecter...

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les datacenters des services providers, des opérateurs, mais aussi des entreprises cherchent en permanence à optimiser leurs infrastructures virtualisées pour les rendre plus...

Publicité