Ingres et PostgreSQL leaders des SGBD Open Source selon Forrester

Si MySQL dispose de la notoriété la plus importante dans le monde des bases de données Open Source, Forrester souligne que ce sont Ingres et PostgreSQL qui proposent les panels de fonctions les plus complets. Dans son étude intitulée « The Forrester Wave : Open Source Databases Q2 2006 », publiée il y a quelques jours, le cabinet prévient néanmoins que MySQL, « avec le lancement de la version 5 l'année dernière a commencé à réduire le fossé avec Ingres et PostgreSQL ». Et que sa stratégie agressive pourrait bientôt le faire passer devant Ingres dans la course aux fonctionnalités. Les analystes de Forrester conseillent Ingres aux entreprises cherchant des bases pour des applications transactionnelles à fort volume, ou pour construire des entrepôts de données de taille moyenne. PostgreSQL obtient à peu près le même jugement, et bénéficie du support de grands acteurs comme Fujitsu, Pervasive Software et Sun. Toujours sur un plan technique, MySQL est mis en avant pour sa faible empreinte mémoire, sa facilité d'utilisation, et le nombre d'outils liés à la base. Berkeley DB, Derby et Firebird: pour des utilisations plus ciblées L'étude Forrester mentionne trois autres bases, un peu plus en retrait : Berkeley DB, Derby et Firebird. La première, éditée par Oracle, ne supporte pas les fonctions qu'on attend d'une base d'entreprise, telles que les procédures stockées, et les vues, les déclencheurs... En revanche, elle convient parfaitement, souligne Forrester, pour des applications embarquées ayant besoin d'une base solide et sans coût d'administration. Base embarquée Java, donnée par IBM à Apache (suite au rachat d'Informix), Derby serait un bon choix pour les applications Java ayant besoin d'une base à très faible empreinte mémoire. D'autant que ce SGBD est supporté par IBM (sous le nom Cloudscape) et par Sun (sous le nom JavaDB). Enfin, Firebird est vue comme une bonne base pour des applications Web, elle jouit d'ailleurs d'une bonne réputation parmi les développeurs, mais elle manque du support de grands acteurs et de références. Sachant que « 80% des applications requièrent seulement 30% des fonctions proposées dans les principaux SGBD commerciaux », Forrester prédit un bel avenir à ces bases de données Open Source. Le cabinet estime que leur marché (en licences, services et support) pèse déjà 400 M$, et qu'il devrait atteindre le milliard d'ici fin 2008.

En savoir plus

Un résumé de l'étude dirigée par Noel Yuhanna est disponible à cette adresse.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Zero Trust, ZTNA (Zero Trust Network Access) ou plus globalement SASE (Secure Access Service Edge), tous ces concepts ou modèles de cybersécurité inventés par les cabinets...

Publicité