Juin - EMC arme son réseau de revendeurs pour monter en puissance dans le cloud

Le fabricant de systèmes de stockage a ajouté une nouvelle certification dédiée au cloud computing à son programme partenaires. Parallèlement, il officialise le lancement de VSPEX, un référentiel d'architectures de cloud computing multi-fournisseurs qui seront uniquement commercialisées en indirect.

L'EMC World qui se tenait fin mai à Las Vegas fut l'occasion pour le constructeur de mettre en avant deux récentes initiatives visant à inciter ses partenaires à déployer d'avantages de projets autour du cloud computing. La première consiste à définir pour eux les architectures qui correspondent le mieux aux besoins des clients, en s'appuyant sur les grossistes du fabricant de solutions de stockage. La seconde repose sur le lancement d'une nouvelle certification spécifique à l'informatique dans le nuage. Celle-ci s'ajoute aux quatre autres certifications que comporte le programme partenaires Velocity d'EMC depuis deux ans.

Cloud Provider, c'est le nom de la nouvelle certification, intègre deux modules : Virtualisation et Backup As A Service. « Grâce à elle, nos partenaires sauront créer des cloud privés et travailler sur des projets de cloud hybrides qui intègrent, par exemple, un service de sauvegarde dans le cloud public», explique Jean-Yves Pronier, directeur marketing d'EMC France. Pour prétendre à la nouvelle certification, les revendeurs devront logiquement se former et passer un examen certifiant. Là s'arrêtent les pré-requis, puisqu'EMC ne leur impose pas d'objectif de ventes. « Une fois la certification accordée, nous entrons dans une collaboration gagnant-gagnant où nous attendons de nos partenaires qu'ils se positionnent activement sur des projets de cloud computing », prévient tout de même le directeur marketing. D'autant que, aux dires de ce dernier, les détenteurs du label Cloud Provider disposeront de marges et d'incentives engageantes ainsi que d'une protection spécifique sur le système d'enregistrement d'affaires d'EMC. Concrètement, seuls les partenaires certifiés sur le cloud par EMC pourront bénéficier d'une protection sur un projet déclaré en cours avec un client dans le domaine du cloud.

Accélérer les projets de déploiement

La cloud attitude qu'EMC souhaite insuffler dans son réseau de distribution rime aussi avec simplification. Le fabricant veut en effet faciliter la définition d'une solution de cloud computing par ses revendeurs pour en amener d'avantage à développer leur activité dans ce domaine. A cet effet, le fabricant a lancé VSPEX, un référentiel d'architectures qui comprend les systèmes de stockage d'EMC et les produits de fournisseurs tiers tels que Brocade, Cisco, Citrix, Intel, Microsoft, et VMware. « Une fois les besoins du client définis par le revendeur, ce dernier peut se tourner vers nos grossistes [Ndlr : Magirus et Tech Data Azlan en France] qui sélectionneront ensuite l'architecture de notre référentiel qui convient le mieux, indique Jean-Yves Pronier. Le but est de supprimer une partie du travail des revendeurs pour qu'ils puissent déployer plus rapidement des projets.». En avril dernier, date de pré-annonce de VSPEX, 14 architectures de références avaient déjà été élaborées.
Tous les revendeurs certifiés d'EMC ont accès à VSPEX. Ils ne seront pas concurrencés par les forces directes du fabricant sur les architectures définies puisqu'EMC leur réserve l'exclusivité de leur commercialisation.

Qu'il s'agisse de Cloud Provider ou de VSPEX, ces initiatives devraient concourir à l'atteinte de l'objectif de recrutement de 100 nouveaux revendeurs certifiés qu'EMC France s'est fixé pour 2012. Actuellement, le fabricant revendique entre 120 à 130 partenaires dans l'Hexagone dont 80 à 90 sont actifs. Bien représenté par son réseau de distribution en Île-de-France et dans l'Ouest, EMC doit en revanche parfaire sa couverture géographique dans des régions comme le Centre, PACA et Rhône-Alpes. Le fabricant dispose d'un bon nombre de partenaires de grande taille mais de beaucoup moins de partenaires locaux dotés des compétences nécessaires pour porter des projets ambitieux. Or, si les PME ont peu de projets, ceux qui voient le jour sont souvent d'envergure.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Publicité