L'Europe bientôt en mal d'informaticiens ?

Le Conseil européen des professionnels des technologies de l'information (Cepis) a élaboré différents types de scénarios pour identifier s'il y aura ou non une pénurie de compétences informatiques d'ici à 2010, et jusqu'en 2015. Réalisé conjointement avec le Manchester Institute of Innovation Research et Eurochambres, association européenne des chambres de commerce, le rapport du Cepis a effectué ses prévisions en se basant sur différents critères : le taux de développement de l'innovation (rapide ou modéré), la croissance économique (positive ou aléatoire), et la part de l'offshore (modérée ou haute). Si le climat économique est favorable, en 2010 les entreprises européennes devraient avoir besoin de recruter 250 000 informaticiens alors que le marché ne leur fournira que 180 000 spécialistes. Pire, d'ici à 2015, la demande annuelle devrait s'établir à 129 000 professionnels de l'informatique, pour une offre en chute libre qui ne comptera plus que 51 000 spécialistes IT. En cas de contexte économique troublé, les prévisions du Cepis ne sont guère plus optimistes : d'ici là, quelque 38 000 informaticiens devraient ainsi manquer à l'appel. Alors que les besoins des entreprises européennes sont estimés par le consortium à 70 000 informaticiens par an. Pour prévenir le risque de pénurie et mettre en garde contre la tendance actuelle à sous-estimer le phénomène, le rapport soumet quelques indications : il préconise une meilleure connaissance des risques et des opportunités dans un contexte d'augmentation de la globalisation de l'activité IT. Il recommande également de mieux comprendre les niveaux de compétences dans l'IT en Europe, dans l'industrie et dans les administrations, tant sur le plan qualitatif que quantitatif. Et il conseille de développer des initiatives - comme la GPEC (Gestion prévisionnelle des emplois et des compétences) - pour anticiper les besoins futurs des compétences de la high-tech, à l'échelle européenne.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Des JO 2024 sous haute surveillance

Des JO 2024 sous haute surveillance

Dans moins de six mois s'ouvriront les Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 d'été à Paris dans un contexte international très tendu, bien plus que pour les précédentes éditions....

Les meilleures alternatives à VMware

Les meilleures alternatives à VMware

Beaucoup d'informations et d'annonces sont venues perturber les DSI, les opérateurs IT et les partenaires de VMware depuis son rachat par Broadcom. Pour certains d'entre eux,...

Publicité