Le marché français des télécoms en petite forme

Le dernier observatoire du marché des télécoms publié par l'ART montre une croissance de 1,2% du chiffre d'affaires des opérateurs au premier trimestre 2003. Sans surprise, la croissance est tirée par la progression de l'Internet à haut-débit et par la poursuite du développement du marché de la téléphonie mobile. La téléphonie fixe poursuit son recul, quoique à un rythme ralenti (- 4% sur 12 mois) mais se sont surtout les services de données aux entreprises qui connaissent la plus forte baisse. Le marché des liaisons louées recule ainsi de 25,8% tandis que celui du transport de données chute de 14,3%. Dans le même temps le marché de l'hébergement et des centres d'appel s'effondre avec une baisse de près de 40%. Moins affecté, le marché des annuaires et des renseignements plonge quant à lui de 11%. Face à ce tableau plutôt sombre, l'ART note plusieurs points positifs dont la progression du nombre de lignes dégroupées (18 027 au 31 mars) et celui du nombre d'abonnés préselectionnés (+ 500 000 sur un an). L'ART note aussi la forte progression du nombre d'abonnés à l'Internet à haut-débit (plus de 2 millions).

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Publicité