Les salariés d'IBM France n'iront pas chez AT&T

La forte mobilisation des salariés d'IBM France pour empêcher leur transfert vers AT&T aurait-elle porté ses fruits ? Après deux manifestations, une audience au préfet et des appels auprès de plusieurs élus, le personnel de l'activité services réseaux d'IBM France (Network delivery services, NSD) a été informé, le 14 janvier 2008, de la suspension du projet de transfert Bluesky. Les salariés d'IBM ont pris connaissance du gel de l'opération par un courrier électronique émanant de la direction des affaires sociales d'IBM France. Sans pour autant remettre en question le principe d'un transfert d'activité, la note indique que le projet est maintenu, mais qu'il faut redéfinir le périmètre - c'est-à-dire le personnel impacté - et les modalités économiques et sociales de mise en oeuvre locale de l'accord. Le projet, dans sa configuration initiale telle que présentée jusqu'ici aux instances représentatives du personnel, se trouve donc suspendu. En clair, cela signifie que les activités NSD d'IBM France sont vendues, mais sans le personnel. La direction d'IBM précise, par ailleurs, qu'elle compte revenir vers ses salariés à ce sujet, au deuxième trimestre 2008, après avoir diligenté un travail complémentaire avec toutes les parties prenantes pour redéfinir le périmètre et les modalités économiques et sociales du projet. Reste que les salariés de l'activité NSD d'IBM sont encore dubitatifs. L'un d'eux a reçu une convocation à « un entretien préalable passible de sanctions pouvant conduire à un licenciement » ; la direction d'IBM La Gaude tenterait-elle d'exercer des pressions sur les salariés mobilisés pour annuler le projet de transfert ? Rappelons que le projet de transfert des activités services réseaux d'IBM vers AT&T avait été annoncé en octobre 2007, et concernait 80 personnes, majoritairement les salariés du site de La Gaude dans les Alpes-Maritimes.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Cyberattaques : ces ransomwares qui terrassent les hôpitaux

Cyberattaques : ces ransomwares qui terrassent les hôpitaux

Pour contrer les cyberattaques, en particulier les ransomwares, les établissements de santé s'organisent, de la mise en place d'outils de cybersécurité - avec des sauvegardes...

Publicité