Linux plus cher que Windows ?

(10/09/03) - Deux cabinets d'étude viennent incidemment s'immiscer dans la lutte qui oppose Microsoft aux éditeurs Linux . En jeu : les coûts de migration et de développement. Si les conclusions de Forrester - sur une étude commanditée par Microsoft lui-même - apparaissent pour le moins ambivalentes, celles de Gartner - pourfendeur reconnu de Microsoft - sont plus surprenantes. Ses analystes s'interrogent sur la pertinence d'adopter Linux pour les postes de travail. Ainsi, la migration vers le système d'exploitation libre ne ferait pas sens dans le cas d'une utilisation intensive d'un nombre important d'applications variées : "les coûts seraient très élevés car il faudrait remplacer ou réécrire les applications Windows", précise Gartner dans un communiqué. En revanche, la migration des postes de travail vers Linux serait pertinente dans le cas d'un nombre d'applications limité et aux fonctions restreintes. Enfin, l'intérêt l'opération dépend également, selon Gartner, du système d'exploitation d'origine : il y a plus à gagner à passer à Linux depuis Windows 95 que depuis Windows 2000/XP mais "les entreprises concernées devraient comparer coûts et bénéfices entre une migration vers Linux et une autre vers Windows XP". De son côté, Forrester - à la demande de Microsoft - explique que le développement et l'exploitation d'une application Web avec J2EE et Linux revient 40 % plus cher que la même application conçue dans l'environnement .Net de Microsoft. Ainsi, en grande entreprise, le coût de maintenance serait de 160 000 $ par an pour la solution J2EE/Linux contre 46 000 $ pour une solution Microsoft. Dans les PME, même écart : 17 775 $ dans le premier cas contre 7 158 $ dans le second. Des projections établies sur la base d'une construction BEA/Oracle pour la solution J2EE/Linux et VisualStudio .Net/SQL Server pour la seconde. Prudent, le cabinet précise que les résultats de son étude ne portent que sur des contextes précis et limités. Selon lui, le couple Linux/J2EE est notamment plus pertinent pour certaines applications complexes telles que les systèmes d'échanges ou d'administration télécoms. Forrester reconnaît en outre n'avoir pas étudié les différences de coût pour la migration d'application à partir d'une plate-forme Unix ni même s'être penché sur les outils gratuits PHP et MySQL. Des outils qui n'étaient pas utilisés par les entreprises sondées dans le cadre de son étude !

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Zero Trust, ZTNA (Zero Trust Network Access) ou plus globalement SASE (Secure Access Service Edge), tous ces concepts ou modèles de cybersécurité inventés par les cabinets...

Publicité