Marché des ESB : Cape Clear et BEA distingués par Forrester

Pour Forrester, Cape Clear et BEA Systems se situent en tête du peloton dans la catégorie des ESB (Enterprise services bus). Ces bus applicatifs fournissent l'infrastructure nécessaire pour rendre accessibles à l'ensemble du système d'information les services applicatifs, et cela où qu'ils soient déployés. Les ESB implémentent un certain nombre de standards sur la connexion, le mode d'invocation, la transformation du contenu, le routage... Les services plus évolués concernent l'orchestration des services, la capacité à annuler des transactions tout en maintenant la cohérence du système, les contrôles d'accès, la gestion de la qualité de service, un système d'annuaire de services, des outils de diagnostic... Forrester a utilisé en tout une centaine de critères pour comparer huit offres du marché. Ces éditeurs ont été choisis parce qu'ils proposaient un ESB autonome (indépendant du reste de leur offre), présentaient des références clients et avaient « une présence tangible sur le marché ». Software AG et IBM, nouveaux entrants performants Nouveaux venus selon ces critères, Software AG et IBM se classent directement dans la catégorie des leaders, « illustrant la capacité des grandes organisations à aligner rapidement de nouvelles fonctionnalités ». Le cabinet souligne notamment l'intérêt de l'ESB de Software AG en liaison avec le référentiel CentraSite et pour la connexion à de l'existant mainframe. Parmi les autres éditeurs distingués comme leaders, Sonic est remarqué pour son offre mature et riche (surtout avec le rachat d'Actional, par Progress, la maison-mère de Sonic, qui fournit une suite d'outils d'administration) à un prix raisonnable. Autre vétéran du middleware, Iona a su avec Artix « établir une niche dans le haut de gamme du marché ». PolarLake handicapé par une stratégie limitée Des deux maillots jaunes, Cape Clear a « l'une des implémentations disponibles les plus complètes de la couche de services Web », et a su conquérir un marché plus important que ne le laisse supposer sa taille. Tandis qu'AquaLogic Service Bus, l'ESB de BEA Systems, a séduit Forrester, qui souligne toutefois que toutes les dépendances envers WebLogic, le serveur d'applications, n'ont pas encore été éliminées. En queue de peloton viennent des acteurs tout de même qualifiés de « strong performers », donc des acteurs sérieux : Fiorano Software, un éditeur déjà ancien sur le marché mais handicapé par sa petite taille, et PolarLake, autre spécialiste de l'intégration depuis plusieurs années. Mais la stratégie de PolarLake a été de surtout se concentrer sur la simplicité d'utilisation, déplore Forrester, aux dépens de la couverture en profondeur de la couche de standards des services Web. Au classement général, c'est tout de même PolarLake qui obtient la note de la meilleure offre, avec 4,38 sur 5. La meilleure présence sur le marché appartient à IBM (note de 4,84 sur 5) et la meilleure stratégie revient à Software AG (4,44 sur 5).

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Zero Trust, ZTNA (Zero Trust Network Access) ou plus globalement SASE (Secure Access Service Edge), tous ces concepts ou modèles de cybersécurité inventés par les cabinets...

Publicité