Microsoft au chevet de la sécurité de Windows Server NT 4.0

(25/08/03) - Contraint par le principe de réalité, Microsoft s'apprête à proposer gratuitement un outil de sécurisation pour Windows NT 4.0, une plate-forme vieille de sept ans. "De 45 à 48 % des serveurs Windows déployés dans le monde sont des NT 4.0" s'inquiète Jonathan Perera, l'un des responsables sécurité de l'éditeur. Conçue en 1993-1994, la technologie NT constitue selon lui une aubaine pour une kyrielle de pirates qui "ont eu jusqu'à dix ans pour mettre au point de nouvelles techniques d'intrusion". Du coup, Microsoft est obligé de consacrer une part de son énergie sécuritaire à la protection de la base installée NT. Plutôt que de s'imposer des développements sur une plate-forme dont Microsoft n'a de cesse de vouloir raccourcir le support, l'éditeur aurait souhaité convaincre ses utilisateurs de l'intérêt d'une migration vers le récent serveur .Net. C'était sans compter sur les restrictions budgétaires qui ont eu pour effet de rallonger considérablement les cycles de vie des produits IT. Du coup, le support de systèmes trop vite estampillés "obsolètes" par leur géniteur s'avère une véritable manne pour des éditeurs tiers. En attendant Ms Security Configuration Wizard à 0 $ fin 2003, SecurityProfiling proposera dès septembre un outil similaire, complémentaire de SysUpdate et susceptible de permettre la prise de contrôle distante totale de la part de l'administrateur réseau et de mettre en veille partie des applications, notamment en cas de risque d'intrusions.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Zero Trust, ZTNA (Zero Trust Network Access) ou plus globalement SASE (Secure Access Service Edge), tous ces concepts ou modèles de cybersécurité inventés par les cabinets...

Publicité