Point ART sur le dégroupage… on avance lentement

(18/03/04) - L'Autorité de Régulation de Télécoms vient de publier son tableau de bord sur l'état actuel du dégroupage. Celui-ci indique une bonne progression bien qu'une grande partie de la population soit encore loin de profiter des offres. L'ouverture des lignes est heureusement exponentielle : au 1er mars 2004 on compte pratiquement 560 000 lignes dégroupées soit 176 nouveaux sites depuis janvier. Aujourd'hui 13 opérateurs ont signé la convention de dégroupage avec France Télécom. Les stratégies se divisent en quatre grands groupes : les opérateurs spécialisés dans le grand public - Free, Tiscali et Telecom Italia - les opérateurs centrés sur le professionnel - Colt, Easynet, Cambio - les opérateurs qui proposent des services aux particuliers et aux professionnels - LDCom et Cegetel - et enfin ceux qui se concentrent sur les régions ou les Doms. Même si de fortes progressions sont notées, certaines régions françaises sont encore largement oubliées. En vrac, on citera la Bretagne, une grande partie de la Normandie, les régions centrales et du sud ainsi qu'une grande frange des régions de l'Est du pays. De nombreux progrès sont donc encore à faire pour couvrir tout l'Hexagone.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Zero Trust, ZTNA (Zero Trust Network Access) ou plus globalement SASE (Secure Access Service Edge), tous ces concepts ou modèles de cybersécurité inventés par les cabinets...

Publicité