Sage décline sa gestion financière sur iSeries

Sage a porté sa Ligne 1000 sur les plates-formes iSeries. Avec cette offre, l'éditeur de solutions de gestion espère rallier les suffrages des PME (jusqu'à 2 000 salariés), souvent tentées par la réputation de fiabilité du serveur d'IBM. Gestion Comptable et Financière, Trésorerie, Rapprochement et Communication Bancaire sont les premiers modules livrés. Ils fonctionnent avec la base relationnelle DB2 UDB. Suivront les modules de Gestion des Immobilisations et des Infrastructures, au premier trimestre 2004. Puis les modules d'inventaire et de gestion des taxes professionnelle et foncière. La Ligne 1000 tire parti de la technologie ESM UML/Objets de Sage, destinée à des utilisateurs métiers (ESM pour Extensions spécifiques métiers). Ceux-ci pourront adapter les fonctions du logiciel avec l'aide d'assistants, sans avoir recours au développement (par exemple, pour prendre en compte une réglementation fiscale spécifique). Parallèlement, la technologie DSM (développements spécifiques métiers) s'adresse au service informatique de l'entreprise. Elle fournit un ensemble de composants pour concevoir des fonctions supplémentaires, sur un mode de développement rapide (RAD). Disponibilité : Immédiate pour Gestion Comptable et Financière, Trésorerie, Rapprochement et Communication Bancaire Prix : 20 000 € HT pour Gestion Comptable et Financière, 9 800 € HT pour Trésorerie, 6 630 € HT pour Rapprochement. Distribution : réseau de revendeurs agrées Web : www.sage.fr

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité