Serveurs : IBM lance une nouvelle gamme pour PME

L'ensemble de la gamme Power Express, 710, 720, 730 et 740

L'ensemble de la gamme Power Express, 710, 720, 730 et 740

Big Blue lance une offensive à destination des PME en proposant des serveurs d'entrée de gamme. Equipés de puce Power7+, IBM veut instiller un peu de technologies issues de Watson dans ces serveurs. Il en profite aussi pour enrichir son offre Pure System.

IBM veut concurrencer activement les serveurs x86 de Dell et HP à destination des PME. Pour cela, Big Blue a présenté sa gamme de serveurs Power Express qui se décompose en 4 produits : 710, 720,730 et 740. Ils sont tous équipés de la puce Power7+, présentée en octobre 2012 et réservée aux équipements haut de gamme. Thomas Meunier, patron du channel chez IBM France explique : « les PME ont quasiment toutes des projets pour aller vers le cloud ou traiter des big data, mais elles ont des freins financiers et techniques. Les serveurs Power Express apportent des réponses ».

Sur la partie technique, le 710, mono-socket, et le 730 bi-socket, sont serveurs en rack 2U qui offrent une capacité de stockage minimale de 5,4 To. Le 710 peut gérer jusqu'à 256 Go de RAM, quand le 730, qui comprend plus de disque, prend en charge jusqu'à 512 Go sur 8 slots. Les deux serveurs ont 5 emplacements PCI-Express. Les 720 (mono-socket) et 740 (bi-socket) sont des serveurs en rack 4U avec une capacité de stockage allant jusqu'à 7,2 To. Ils peuvent prendre en charge jusqu'à 512 Go de mémoire. Le 720 comprend 25 slots PCI-Express et le Power Express 740 en propose 45.

Disponibles commercialement dans quelques jours

Selon la configuration, la puce Power7+ peut se décliner de 4 à 16 coeurs. Les serveurs peuvent exécuter AIX d'IBM, Red Hat Entreprise Linux 6.2 ou Suse Linux Entreprise Server 11. Disponibles commercialement dans quelques jours, les serveurs Power Express veulent faire la différence sur la partie tarifaire. Le 710 affiche un prix de départ de 5910 euros, 8300 euros pour le 720, 8170 euros pour le 730 et 21 570 euros pour le 740.

En complément, deux serveurs milieu de gamme ont été présentés, les Power Express 750 et 760. Ce dernier peut atteindre jusqu'à 48 coeurs. Equipés de Power7+, ils s'adressent aux entreprises qui ont besoin de calcul intensif. IBM n'oublie pas le monde Linux avec deux configurations Power Linux 7R1 et 7R2. Aucun prix n'a été dévoilé pour ces différents produits.

Un soupçon de Watson

Lors de la présentation aux Etats-Unis, Steve Sibley, directeur de l'offre Power System, a indiqué que les technologies issues du supercalculateur Watson pourront être intégrées aux serveurs. Pour lui, « « avec les technologies de Watson, les entreprises peuvent utiliser les serveurs pour analyser des entrepôts de données et répondre à des requêtes complexes avec un haut niveau de sécurité. Elles disposent aussi d'une visualisation à moindre coût pour les données structurées et non structurées. » Si Watson utilise des algorithmes avancés et une interface de langage naturel, toutes les technologies ne seront pas mises à disposition pour les serveurs Power Express.

Le responsable a précisé que l'analyse des entrepôts de données, ainsi que les travaux sur Hadoop seront disponibles en option selon les configurations. Par ailleurs, les offres d'analyses de Cognos et des solutions prédictives de SPSS pourront aussi être intégrées.

L'offre Pure System s'étoffe et le stockage en ligne


En parallèle, la firme d'Armonk élargit son offre d'appliance en les orientant vers l'analytique et les PME. Sur ce dernier point, une offre de Pure System adaptée aux PME va être proposée pour les aider à aller vers le cloud. « Avec un écosystème de 250 éditeurs, nos appliances facilitent le passage au cloud pour les PME », souligne Thomas Meunier. Aucun prix n'a été dévoilé sur ce produit.

Par ailleurs, sur le haut de gamme, l'offre Pure Data présentée en octobre dernier voit s'ajouter la partie analytique pour un traitement plus poussé des données. Enfin, Pure Application améliore ses performances avec l'intégration de la puce Power7+

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité