Un financier, spécialiste du cloud, prend la tête de Microsoft France

Alain Crozier, ex directeur financier monde de Microsoft, prend la présidence de la filiale française. Il succède à Eric Boustouller qui part s'occuper de la région Europe de l'Ouest.

Après avoir assuré la présidence de Microsoft France pendant 7 ans, Eric Boustouller vient d'être promu vice président corporate de la firme. Il dirigera la région Europe de l'Ouest qui compte 14 pays et est, à ce titre, la plus grande zone géographique de Microsoft International. Il cède son poste à Alain Crozier, jusqu'alors directeur financier monde et également vice président corporate.

Entré chez Microsoft en 1994, Alain Crozier a occupé depuis lors plusieurs fonctions au sein de la direction financière de Microsoft, dont celle de directeur financier de la filiale française, contrôleur de gestion pour les régions Amérique du Nord et du Sud et Océanie, et enfin contrôleur des ventes monde. En 2009, il devient  directeur financier monde pour plus d'une centaine de pays, au sein de l'organisation Ventes, Marketing et Services du groupe (SMSG).

Contribution aux projets de transformation

Alain Crozier a également participé à la définition et à la mise en oeuvre de plusieurs projets de transformation de l'entreprise concernant les canaux de distribution, la relation partenaires et en particulier dans le cadre des engagements de Microsoft dans le Cloud Computing.

Il est diplômé de l'Université Claude Bernard, en mathématiques et en sciences sociales et de l'Institut supérieur de Gestion à Paris.



Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité