Les places de marché cloud ne sont pas l'apanage des grands grossistes

Fondé en 2011, le distributeur NetPoint dispose de sa propre place de marché de solutions cloud depuis un an environ. Cette petite entreprise y a investi plusieurs centaines de milliers d'euros qui ont permis à ses clients revendeurs de servir environ 22 000 entreprises à date.

D'une certaine façon, le grossiste francilien NetPoint joue dans la même cour que des Tech Data, Ingram Micro, Also ou encore Arrow. A l'instar de ces mastodontes de la distribution IT et malgré sa petite taille (1,2 M€ de CA en 2016 et 4 salariés), ce spécialiste de la sécurité exploite en effet sa propre place de marché de services cloud à travers laquelle les revendeurs peuvent souscrire à des offres hébergées pour leurs clients. Active depuis un an, elle donne accès aux produits de sécurité de Panda Security, de F-Secure et de Cyberoam (Sophos), à la suite Office 365 de Microsoft et à la solution de synchronisation et de partage de documents de Nomadesk.

« Nous avons mis 5 ans à définir le concept et deux ans à le développer, à 100% en interne », indique Frédéric Julien, le principal actionnaire et directeur commercial de NetPoint. Cet ancien de MonDSI.com et de Backup Avenue rechigne à indiquer quel budget a déjà été consacré à la place de marché. Il précise néanmoins que plusieurs centaine de milliers d'euros ont été engagés. C'est beaucoup, certes, mais à la portée des grossistes de taille moyenne dont peu, voire aucun, n'ont pourtant créé leur propre portail.

Un système qui s'adapte aux groupements de revendeurs

Outre des fonctions de provisioning et de facturations (à l'acte, au mois, à l'année...), la plate-forme de NetPoint permet notamment de créer des comptes multi-revendeurs pour permettre à des groupements ou à des entreprises multi-sites d'avoir une vision globale de l'activité de leurs membres, de leurs filiales ou de leurs agences. Le portail est en outre entièrement personnalisable aux couleurs d'un partenaire. Récemment, le distributeur a signé un accord avec le Groupe Convergence pour permettre à tous les adhérents de cette centrale d'achats d'utiliser sa place de marché.

Depuis la fin 2016, NetPoint va même encore plus loin en proposant sa technologie en marque blanche aux grossistes et aux éditeurs, sans leur imposer de revendre son propre catalogue. Cette offre est portée par une filiale du distributeur baptisée Applisphere. Aux dires de Frédéric Julien, un accord est en cours de signature avec un autre grossiste qui possède lui-même sa propre place de marché cloud. Le contrat prévoit en outre que ce dernier diffuse les services cloud de son catalogue sur la place de marché de NetPoint qui élargira ainsi sa propre offre.

Une centaine de revendeurs de NetPoint déjà convertis

La conclusion de ce type d'accords est un des leviers de développement sur lesquels NetPoint veut compter pour se développer en 2017. Le grossiste souhaite également élargir la part de sa clientèle qui utilise sa place de marché. Sur ses 240 clients actifs, une centaine d'entre eux a déjà franchi le pas. Ils auraient déjà activé des services pour 22 000 clients différents depuis la plate-forme du grossiste.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité
Publicité

Derniers Dossiers

Publicité