940 emplois pourraient disparaître chez Nexans

Le spécialiste français du câble, dirigé depuis juillet dernier par Christopher Guérin, pourrait supprimer plus de 900 postes en Europe et en créer 296 autres dans le cadre de sa réorganisation. (Crédit : D.R.)

Le spécialiste français du câble, dirigé depuis juillet dernier par Christopher Guérin, pourrait supprimer plus de 900 postes en Europe et en créer 296 autres dans le cadre de sa réorganisation. (Crédit : D.R.)

A la peine, le Français Nexans spécialisé dans la fabrication de câbles a présenté un projet visant à restructurer ses activités en Europe. 940 emplois pourraient passer à la trappe, principalement en Allemagne, Belgique et également en France.

Pour améliorer sa rentabilité, le fabricant français de câbles Nexans a annoncé ce jeudi un projet de restructuration qui pourrait entraîner la suppression de 940 emplois en Europe, soit 3,6% de ses effectifs mondiaux. L'Allemagne, la France et la Suisse seront les plus affectés par ces coupes. Des réductions d'effectifs auront également lieu en Belgique, en Norvège et en Italie, mais dans une moindre mesure. Dans le même temps, 296 postes devraient être créés à l'échelle européenne, a précisé Nexans. « L'accent sera placé sur l'efficacité opérationnelle et sur une organisation simplifiée, plus agile et compétitive », a précisé la direction du groupe dans un communiqué.

Ce projet aidera le fabricant à réajuster le périmètre de ses activités corporate au niveau du siège social. Il lui permettra de mutualiser certaines de ses divisions entre différents pays, d'adapter son implantation industrielle de façon plus ciblée et de faire évoluer son offre vers davantage de modularité et de services. « L'évolution du marché mondial et la demande de nos clients nous obligent à mener une profonde transformation de Nexans, de ses compétences, de son positionnement, de ses offres et de ses métiers », justifie Christopher Guérin, directeur général du groupe.

Un recentrage sur le marché des systèmes de gestion d'énergie

L'objectif du nouvel ensemble consiste à évoluer au-delà du marché des câbles de commodité pour devenir un leader sur le marché des solutions et des systèmes de gestion d'énergie et de données, a précisé le dirigeant. Selon lui, le projet présenté aux employés et aux représentants syndicaux vise à alléger la structure de l'entreprise, à la rendre plus agile et à restaurer durablement sa compétitivité.

Nexans emploie 25 000 collaborateurs au niveau mondial, dont 2 800 personnes en France. En difficulté, l'entreprise pilotée depuis juillet dernier par Christopher Guérin, avait annoncé en novembre dernier une nouvelle révision à la baisse des résultats. Son chiffre d'affaires s'est établi à 6,4 milliards d'euros en 2017.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité