Acer ne veut pas voir Gianfranco Lanci chez Lenovo

L'ancien patron d'Acer, qui avait démissionné en mars 2011 pour ses divergences de vues sur le développement futur du groupe, est poursuivi par le Taïwanais pour avoir rejoint Lenovo en tant que consultant.

Acer a poursuivi son ancien patron, Gianfranco Lanci, devant les tribunaux italiens pour violation d'une clause de non-concurrence, a indiqué hier le groupe, dans un communiqué. En mars 2011, Gianfranco Lanci avait démissionné de ses fonctions de CEO, suite à des désaccords avec le conseil d'administration sur la stratégie de l'entreprise. Il y a un mois, il a retrouvé un poste de consultant chez Lenovo où il sera chargé du développement des opérations européennes.

Gianfranco Lanci est arrivé de Texas Instruments chez Acer en 1997 lorsque ce dernier a racheté l'ordinateur portable TravelMate du constructeur américain. Il a été nommé président du groupe taïwanais en 2005 et PDG en 2008, en conservant son titre de président. Au cours troisième trimestre 2009, Acer avait réussi à dépasser Dell et était devenu le second fabricant de PC au niveau mondial, en grande partie grâce à ses ventes de netbooks.

Lenovo, 5ème dans la zone EMEA

Mais les recettes d'Acer ont baissé lorsque que les livraisons  de netbooks ont chuté et que le phénomène tablettes a pris de l'ampleur. Certains analystes ont estimé que la démission de Gianfranco Lanci révélait les divergences en matière de stratégie portant sur le renforcement dans les terminaux mobiles.

Les rapports entre Lenovo et Acer ont souvent été tendus, notamment en matière d'acquisitions. Le constructeur chinois a vu dans le passé ses projets d'expansion en Europe bloqués par Acer qui a racheté en 2007 Gateway et Packard Bell en 2008.

Le constructeur espère que l'expérience passée de Gianfranco Lanci l'aidera à accroître ses ventes, en particulier en Europe occidentale. Selon IDC, les livraisons de PC dans la zone EMEA ont diminué de 6,5 % au cours du quatrième trimestre 2011.

Lenovo n'a pu être joint pour commenter l'action en justice lancée par Acer contre son ex dirigeant.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Zero Trust, ZTNA (Zero Trust Network Access) ou plus globalement SASE (Secure Access Service Edge), tous ces concepts ou modèles de cybersécurité inventés par les cabinets...

Publicité