Amazon prend le contrôle de One Medical pour 3,9 Md$

« Nous pensons que les soins de santé figurent en bonne place sur la liste des expériences qui doivent être réinventées », a expliqué Neil Lindsay, vice-président senior de l'activité Health Services d'Amazon.(crédit : One Medical)

« Nous pensons que les soins de santé figurent en bonne place sur la liste des expériences qui doivent être réinventées », a expliqué Neil Lindsay, vice-président senior de l'activité Health Services d'Amazon.(crédit : One Medical)

En rachetant One Medical et sa plateforme de services numériques de soins et de services de santé, Amazon se renforce dans le secteur médical. Une stratégie de diversification sur les rails des acquisitions déjà effectuées dans la distribution alimentaire et le cinéma.

Amazon poursuit sa stratégie de diversification et ses emplettes à coup de milliards de dollars. Après la chaine de restauration bio Whole Foods Market rachetée en 2017 pour 13,7 Md$, le mythique studio de cinéma MGM il y a quelques mois pour 8,45 Md$, c'est au tour du réseau de soins de santé primaires One Medical de passer sous la coupe du géant américain. Cette acquisition a été faite pour un montant de 3,9 milliards de dollars - soit 18 $ par action représentant une plus-value de 75 % par rapport au dernier cours - rachat de dette comprise. Suite à ce rachat, Amir Dan Rubin, actuel CEO de One Medical, est confirmé dans ses fonctions. 

En mettant la main sur One Medical, Amazon renforce sa division Health Services, comprenant l'activité Care avec des services de télémédecine, mais aussi de commandes et de livraison de produits de pharmacie, d'assurance santé... « Cela ne laisse aucun doute sur le sérieux d'Amazon en matière de soins de santé », a commenté Paddy Padmanabhan, fondateur et directeur général de Damo Consulting. « Pour One Medical, l'acquisition par Amazon offre une excellente voie vers une croissance soutenue dans un marché où la bataille pour les soins primaires s'intensifie et où les principaux systèmes de santé intensifient leurs efforts numériques grand public pour se concentrer sur la croissance et la rétention ».

En quête de réinvention des soins et services de santé

Comptant 125 établissements aux Etats-Unis, One Medical a été lancée en 2007 à San Francisco. Elle propose un accès à des lieux de soins mais axe aussi une grande partie de son activité sur la prévention des risques. Le groupe, qui base son modèle économique sur un abonnement annuel à 199 $, a déjà été adopté par plus de 765 000 personnes ainsi que des entreprises comme Airbnb, Lyft, Zendesk, ING ou encore Google. One Medical mise sur un mode d'activité hybride en mixant consultations en présentiel couplées à des services de soins de santé numériques 24/7 via sa plateforme. Cela comprend par exemple la gestion des résultats de laboratoire et des ordonnances, la prise de rendez-vous, les téléconsultations, etc.

« Nous pensons que les soins de santé figurent en bonne place sur la liste des expériences qui doivent être réinventées », a expliqué Neil Lindsay, vice-président senior de l'activité Health Services d'Amazon. « Prendre rendez-vous, attendre des semaines voire des mois pour être vu, s'absenter du travail, se rendre dans une clinique, trouver une place de parking, attendre en salle d'attente puis en salle d'examen des minutes trop souvent pressées avec un médecin, puis faire un autre voyage dans une pharmacie - nous voyons de nombreuses opportunités à la fois d'améliorer la qualité de l'expérience et de redonner aux gens un temps précieux dans leurs journées ». Même si l'entreprise revendique placer l'humain au coeur de sa stratégie en rendant le coût plus accessible, elle n'en demeure pas moins une société à but lucratif. En 2021, ses revenus ont été de 254,1 M$, en hausse de 109 % sur un an.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

iPaaS : au coeur des convergences du SI

iPaaS : au coeur des convergences du SI

A l'heure où les données migrent de plus en plus dans le cloud public, les entreprises se doivent de contrôler leurs flux, de les préparer, de les intégrer et de les connecter...

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les datacenters des services providers, des opérateurs, mais aussi des entreprises cherchent en permanence à optimiser leurs infrastructures virtualisées pour les rendre plus...

UEM, une plateforme pour les gérer tous

UEM, une plateforme pour les gérer tous

Successeurs des solutions MDM (Mobile Devices Management), les plateformes UEM (Unified Endpoint Management) visent à gérer tous les appareils et postes de travail de l'entreprise...

Publicité