AMD renouvelle sa gamme de puces mobiles

Le coeur d'une puce AMD Kabini destinée aux tablettes.

Le coeur d'une puce AMD Kabini destinée aux tablettes.

AMD espère regagner des parts de marché avec ses prochaines puces basées sur le noyau Jaguar, adaptées pour Windows 8 et son successeur. En premier lieu, les puces A6, A8 et A10 rassemblées sous le nom de code Richland, seront jusqu'à  12% plus rapide que les Trinity lancées l'année dernière. Les processeurs Richland - dotés d'un circuit graphique - revendiquent aussi une amélioration de 40% pour l'affichage vidoé. Une caractéristique intéressante des puces Richland est l'AMD Wireless Display, une technologie de diffusion de flux vidéo du PC vers un téléviseur en utilisant le protocole WiFi. Un moyen de rattraper le retard sur Intel qui dispose déjà de cette technologie. AMD précise que cette fonction sera prise en charge sur les portables sous Windows 8.1 cette année. Déjà présente sur les consoles de jeux PS4 et Xbox, cette technologie permettra au PC d'afficher des images sur un maximum de quatre écrans simultanément.

Les puces Richland sont également plus économes en énergie que leurs prédecesseurs, augmentant ainsi l'autonomie de la batterie. Le fondeur indique qu'avec une batterie de 55 watts par heure, l'autonomie est de 8,3 heures en navigation web et de 4,3 heures en regardant une vidéo en 720p. La gamme des APU comprend la puce dual core A6-5357m, cadencée à 3,5 GHz et la puce quad-core A8-5557M, avec une vitesse d'horloge de 3,1 GHz et 3,5 GHz pour la quad-core A10-5757M. Elles disposent toutes d'une puissance de 35 watts et sont destinées à des ordinateurs portables de taille standard.

Kabini et Tesha pour l'ultra mobilité


Le fondeur a également présenté des puces A4 et A6 sous le nom de code Kabini à destination des ordinateurs portables low cost. Avec ces puces, AMD entend faciliter le déploiement de PC d'entrée de gamme à faible consommation et dotés d'écran tactile. Acer et HP sont pressentis pour développer des PC portables sur Kabini. L'autonomie devrait selon le constructeur être améliorée avec 6 heures en usage vidéo et 9 heures en mode navigation web. La gamme Kabini comprend la puce A6-5200, cadencée à 2 GHz pour 25 watts de puissance, et le quad-core A4-5000, qui tourne à 1,5 GHz pour 15 watts de puissance. AMD a également annoncé les puces dual-core E1 et E2, qui ont des vitesses d'horloge entre 1 GHz et 1,65 GHz, pour une puissance comprise entre 9 et 15 watts.

La mobilité est au centre de la stratégie d'AMD qui a donné quelques détails supplémentaires sur les prochaines puces Temash pour les tablettes. Des démonstrations de terminaux équipés de ces puces seront faites le mois prochain au salon Computex. AMD n'a jamais caché son focus sur Windows 8, même s'il reste ouvert à l'OS Android si les constructeurs souhaitent développer des produits avec le fondeur. Les puces Temash prennent en charge les environnements 64 bits et les destinent aux tablettes haut de gamme ou aux PC portables d'entrée de gamme. Une concurrence directe à la puce Atom Clover Trail d'Intel qui ne peut gérer que le 32 bits.

AMD mise aussi sur l'avantage graphique de ses puces pour le streaming vidéo et les jeux en ligne. Il s'agit de tirer profit de l'intégration des puces dans la PS4 de Sony et la Xbox de Microsoft. La gamme Temash comprend deux puces A4 dual-core (A4-1200 et A4-1250 cadencées à 1 GHz, 1 Mo de cache et des consommations respectives de 3,9 et 9 watts) et une puce A6 quad-core (A6-1450 tournant à 1,4 GHz pour 8 watts et un GPU Radeon HD 8250).  Les tablettes qui intégreront la puce quad-core offriront jusqu'à 8 heures d'autonomie pour la navigation web et autour de 5 heures pour la lecture vidéo.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

Publicité