AMD trouve des opportunités de croissance malgré la crise des puces pour PC

Lisa Su, la CEO d'AMD : « L'équipe de la chaîne d'approvisionnement d'AMD avait pris les bonnes décisions dans un environnement difficile, en fournissant des approvisionnements supplémentaires tout au long de l'année, soutenant ainsi la forte croissance de ses revenus. » Crédit photo : AMD

Lisa Su, la CEO d'AMD : « L'équipe de la chaîne d'approvisionnement d'AMD avait pris les bonnes décisions dans un environnement difficile, en fournissant des approvisionnements supplémentaires tout au long de l'année, soutenant ainsi la forte croissance de ses revenus. » Crédit photo : AMD

Grâce à des investissements judicieux et à une demande insensée de GPU, AMD voit ses bénéfices grimper de 70 %.

AMD a indiqué qu'il était bien mieux positionnée qu'Intel pour le quatrième trimestre de cette année, grâce notamment à des investissements dans la sécurisation des capacités de fabrication pendant la crise de la chaîne d'approvisionnement, comme l'ont souligné les dirigeants de l'entreprise. Plus précisément, Lisa Su, la CEO d'AMD, a déclaré que l'entreprise ayant accru son offre de puces pour consoles afin de répondre à la forte demande de consoles de jeux fabriquées par Microsoft et Sony, les ventes de produits semi-personnalisés devraient augmenter de manière séquentielle. AMD a même avancé que ses revenus du quatrième trimestre augmenteraient de 39 % par rapport à l'année précédente. Comparativement, à l'approche du quatrième trimestre, le rival Intel a prédit que ses revenus seraient stables.

Hausse à deux chiffres des ventes de Ryzen 5000

Lors de la conférence téléphonique sur les résultats du troisième trimestre Mme Su a également déclaré aux analystes que « l'équipe de la chaîne d'approvisionnement d'AMD avait pris les bonnes décisions dans un environnement difficile, en fournissant des approvisionnements supplémentaires tout au long de l'année, soutenant ainsi la forte croissance de ses revenus ». Ajoutant : « Nous investissons aussi de manière significative pour garantir une capacité supplémentaire afin de soutenir notre croissance à long terme ». AMD a encore déclaré qu'entre le deuxième et le troisième trimestre de cette année, les ventes de processeurs Ryzen 5000 avaient augmenté d'un pourcentage à deux chiffres, et que l'entreprise pensait avoir gagné des parts de revenus pour le sixième trimestre consécutif. Á partir d'une valeur estimée du marché global des PC, AMD pense qu'elle capte plus de revenus de ce marché. Lors de cette même conférence, Mme Su a également déclaré qu'AMD avait pu augmenter une partie de l'offre pour le traitement graphique, ce qui expliquait en partie cette croissance séquentielle.

Si les perspectives financières d'AMD tranchent avec celles de son principal rival, les mêmes tendances affectent les deux entreprises. Le chiffre d'affaires du segment Computing & Graphics d'AMD a augmenté de 44 % d'une année sur l'autre grâce à un mix de ventes de processeurs Ryzen à un tarif plus élevé. En effet, AMD a vendu ses processeurs Ryzen et ses GPU Radeon à un prix de vente moyen plus élevé que par le passé, ce qui signifie que les consommateurs étaient prêts à payer davantage pour des composants informatiques difficiles à obtenir. « Mais les livraisons globales de processeurs clients ont diminué », a déclaré un représentant d'AMD.

le problème ne vient pas de l'approvisionnement en puces d'AMD

La semaine dernière, Intel a indiqué que les fabricants de PC préfèreraient sans doute se concentrer sur les produits haut de gamme, en achetant les processeurs les plus rapides d'Intel afin de maximiser leurs marges bénéficiaires. Et Mme Su a pointé les mêmes tendances chez AMD. Selon elle, entre 2021 à 2022, le marché des PC devrait rester stable, avec toutefois une demande de PC plus élevée que prévu. Selon la CEO d'AMD, le problème ne vient pas de l'approvisionnement en puces d'AMD, mais de ce qu'elle appelle les « assortiments », c'est-à-dire que les fabricants de PC peuvent avoir assez de processeurs pour construire 10 millions d'ordinateurs portables, mais seulement huit millions d'un autre composant, comme les pavés tactiles ou les circuits intégrés d'affichage. Une pénurie de n'importe quel composant peut empêcher la fabrication de PC.

Tout ce que peut faire AMD, c'est vendre tous les composants qu'elle peut, même s'il semble que l'entreprise va essayer aussi de vendre en priorité les composants haut de gamme. « Cependant, même dans ce contexte, nous pensons qu'il existe encore des opportunités de croissance pour AMD », a déclaré Mme Su. « Dans notre activité console, par exemple ... J'ai mentionné précédemment qu'elle serait en hausse au quatrième trimestre et nous pensons qu'elle sera en hausse en 2022, sur la seule base de la très forte demande qui se manifeste dans ce domaine », a déclaré Mme Su. « Concernant le marché des PC, la seule chose que je dirais, c'est que la demande des utilisateurs finaux semble être forte, ce qui signifie qu'il y a une forte tendance de renouvellement du matériel, autant sur le marché grand public, le marché haut de gamme que sur le marché commercial ou du jeu », a-t-elle ajouté.

Les bénéfices dépassent les 4 Md$

Au total, AMD a déclaré 2,086 milliards de dollars de bénéfices, soit une hausse de 70 % par rapport à l'année précédente, pour un chiffre d'affaires de 4,313 milliards de dollars, soit une augmentation de 54 %. Le chiffre d'affaires du segment Computing & Graphics s'est élevé à 2,4 milliards de dollars, soit en hausse de 44 %. Le chiffre d'affaires du segment Enterprise, Embedded, and Semi-Custom (EESC) s'élève à 1,9 milliard de dollars, en hausse de 69 % par rapport à l'année précédente. Pour le quatrième trimestre de 2021, AMD prévoit un chiffre d'affaires d'environ 4,5 milliards de dollars, plus ou moins 100 millions de dollars, soit une augmentation d'environ 39 % en glissement annuel.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Cyberattaques : ces ransomwares qui terrassent les hôpitaux

Cyberattaques : ces ransomwares qui terrassent les hôpitaux

Pour contrer les cyberattaques, en particulier les ransomwares, les établissements de santé s'organisent, de la mise en place d'outils de cybersécurité - avec des sauvegardes...

Publicité