AMD va réduire ses effectifs de 7%

Les effectifs d'AMD vont être réduits de 7%.

Les effectifs d'AMD vont être réduits de 7%.

À peine arrivée à la tête du fabricant de microprocesseurs, la CEO Lisa Su annonce un plan de restructuration et une réduction de 7% des effectifs au niveau mondial. L'objectif est d'économiser 85 M$ en 2015. 

Lisa Su a apparemment déjà pris ses marques. La nouvelle CEO d'AMD, qui a remplacé Rory Read il y a moins d'une dizaine de jours, vient d'annoncer la mise en place d'un vaste plan de restructuration. Il porte notamment sur une réduction des effectifs de 7%. Si le fabricant de microprocesseurs a annoncé que ce plan prenait effet dès maintenant, il n'a toutefois pas détaillé quelles branches seraient touchées. Aujourd'hui, AMD emploie plus de 10 000 personnes à travers le monde.

Avec cette réduction d'effectifs associée à des coupes drastiques dans ses frais, notamment immobiliers, AMD compte économiser 9M$ d'ici la fin de l'année. En 2015, le fondeur espère que cette démarche lui aura permis ses coûts de 85M$.

Une diversification obligatoire

Au troisième trimestre 2014, AMD a réalisé un chiffre d'affaires de 1,43 Md$ en retrait de 2% à période comparée de 2013. Son résultat net s'établit quant à lui à 17 M$, soit 48,7 M$ de moins que l'an passé. Dépendant en grande partie des ventes sur le marché des PC qui peine à retrouver de la couleur, AMD tente de se diversifier. Le fondeur se concentre ainsi sur les marchés des puces graphiques, des puces personnalisées et sur les consoles de jeux. La firme de Sunnyvales est également en train de revoir la feuille de route de ses processeurs ARM pour serveurs. 

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Les meilleures alternatives à VMware

Les meilleures alternatives à VMware

Beaucoup d'informations et d'annonces sont venues perturber les DSI, les opérateurs IT et les partenaires de VMware depuis son rachat par Broadcom. Pour certains d'entre eux,...

2024, l'année de Windows 11

2024, l'année de Windows 11

Si le parc de PC dans les entreprises françaises fonctionne encore majoritairement sous Windows 10, Microsoft a toutefois fixé la fin de son support le 14 octobre 2025....

Publicité