Ancien dirigeant d'Acer et de Lenovo, Gianfranco Lanci est décédé

Gianfranco Lanci est mort à 68 ans le 31 janvier, des suites des complications d'une récente opération du dos. Crédit photo : D.R.

Gianfranco Lanci est mort à 68 ans le 31 janvier, des suites des complications d'une récente opération du dos. Crédit photo : D.R.

Celui qui a hissé un temps Acer au rang de numéro deux mondial du PC et Lenovo à la pole position a tiré sa révérence le 31 janvier. Gianfranco Lanci avait débuté sa carrière en 1981 chez Texas Instruments.

Les hommages se multiplient depuis le décès de Gianfranco Lanci le 31 janvier à 68 ans des suites des complications d'une récente opération du dos. Grand nom de l'industrie du PC, Ce diplômé en génie civil de l'école polytechnique de Turin, ville où il est né, commence son parcours de 40 ans dans l'industrie informatique chez Texas Instruments en Italie au début des années 80. A la fin de cette décennie, C'est lui qui convainc le fabricant américain de se lancer dans la commercialisation de PC portables dans la péninsule. Promu à la présidence de la division en charge de ces produits en EMEA en 1996, il rejoint Acer l'année suivante après que le fabricant taiwanais a racheté l'activité PC portables de Texas Instruments.

Dans un premier temps, Acer fait de lui son directeur pour Italie, puis le promeut président pour l'Europe et enfin président pour toute la zone EMEA en 2002. Il monte encore plusieurs échelons au sein de l'entreprise pour devenir président et CEO du groupe Acer en 2008. La stratégie menée par Gianfranco Lanci a permis à la marque d'accéder à la première place des fabricants de PC en EMEA en 2006 et au rang de numéro deux mondial en 2009 et 2010. Par la suite, la situation d'Acer sur le marché se dégrade et Gianfranco Lanci quitte le groupe en mars 2011 sur fond de désaccords avec les actionnaires sur la stratégie à adopter.

Les parts de marche de Lenovo multipliées par deux en 9 ans

Un an après, l'italien rebondit chez le chinois Lenovo en tant que vice-président senior pour l'EMEA, avant d'être nommé directeur des opérations et président de la division PC au niveau mondial, pour finir par accéder à la direction des opérations et à la présidence de l'ensemble du groupe Lenovo.  Arrivé dans les rangs du fabricant chinois alors que ce dernier affiche 12,5 % de parts de marché mondial, il hisse l'entreprise à la place du numéro du secteur en 2013. Une position que l'entreprise a toujours occupée depuis, hormis en 2017. C'est en février 2021 que Gianfranco Lanci quitte le groupe, alors que ce dernier monte en puissance dans le domaine des services et des solutions et qu'il assure 24,6 % des livraisons d'ordinateurs dans le monde.

Toutefois, l'heure de la retraite n'avait encore sonnée pour le vétéran de l'IT. Propriétaire de son premier vignoble depuis 2010, il en rachète un troisième l'année de son départ de chez Lenovo. A la tête de 80 hectares de vignes, il se focalisait sur la recherche de moyens durables pour produire du vin.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Des JO 2024 sous haute surveillance

Des JO 2024 sous haute surveillance

Dans moins de six mois s'ouvriront les Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 d'été à Paris dans un contexte international très tendu, bien plus que pour les précédentes éditions....

Les meilleures alternatives à VMware

Les meilleures alternatives à VMware

Beaucoup d'informations et d'annonces sont venues perturber les DSI, les opérateurs IT et les partenaires de VMware depuis son rachat par Broadcom. Pour certains d'entre eux,...

Publicité