Annuels Divalto : retour de la croissance et bond des revenus SaaS

Jérôme Virey, DG de Divalto : « Le comportement des entreprises pendant la crise, qui se sont largement tournées vers le cloud et les solutions prêtes à l’emploi, nous a conforté dans notre stratégie. » Crédit photo : Divalto

Jérôme Virey, DG de Divalto : « Le comportement des entreprises pendant la crise, qui se sont largement tournées vers le cloud et les solutions prêtes à l’emploi, nous a conforté dans notre stratégie. » Crédit photo : Divalto

Les ventes de Divalto ont légèrement progressé en 2020, malgré le contexte économique. L'éditeur de CRM et d'ERP a notamment profité d'une hausse de 40% de son chiffre dans le SaaS.

Malgré la crise sanitaire, l'éditeur d'ERP et de CRM Divalto a réalisé l'an dernier un meilleur exercice que le précédent. L'amélioration reste toutefois modérée avec une hausse de chiffre d'affaires de 2% à 27 M€. Mais, comme l'explique Jérôme Virey, le directeur général de l'entreprise, « cette seule comparaison de revenus ne saurait traduire véritablement l'évolution de l'activité. La commercialisation de nos logiciels en mode SaaS progressant fortement, cela créé logiquement de la facturation différée ». La valeur des loyers que l'éditeur tire de la fourniture de ses logiciels en mode hébergé a précisément bondi de 40% en 2020. « Aujourd'hui, le récurrent [maintenance, mises à jour] et le SaaS représentent une part très majoritaire de notre activité », ajoute le directeur général.

Accélérer encore vers le SaaS et les métiers

Depuis que l'offre de CRM de Divalto figure à son catalogue, le produit a toujours été disponible en SaaS. Pour l'éditeur, le gros enjeu a surtout été de livrer une version cloud de son ERP Infinity et de développer lui-même des éditions métiers. La première étape a été franchie début 2017 avec le lancement de Divalto Infinity V.10, la seconde à partir de 2018. Désormais, des verticaux d'Infinity sont disponibles pour les besoins des PME et des ETI de l'industrie à l'affaire, de la fourniture industrielle et du bâtiment, ou encore de l'installation et de la maintenance. : « [...] Nous souhaitons accélérer notre transformation vers plus de SaaS et de métier. Le comportement des entreprises pendant la crise, qui se sont largement tournées vers le cloud et les solutions prêtes à l'emploi, nous a conforté dans cette vision », déclare Jérôme Virey.

Un renforcement de la R&D malgré un contexte incertain

Divalto se sent d'autant mieux armé pour accélérer sa transformation qu'il a renforcé son activité R&D l'an dernier. Plutôt que de jouer l'attentisme, l'éditeur voulait être prêt pour le redémarrage de l'économie. La création d'un poste de directeur produit et R&D confié à Jérémy Grégoire en novembre illustre cette volonté. Début 2020, Divalto a également recruté une directrice du réseau de partenaires en la personne de Cathy Herzog. Cette dernière a été à l'initiative de la création d'un groupe de réflexion incluant des revendeurs afin de créer des liens plus étroits avec eux. « Ayant été moins sur le terrain en 2020 du fait de la pandémie, nous avons ainsi réussi à faire évoluer la typologie d'échange avec nos intégrateurs », se félicite Jérôme Virey.

L'année atypique qu'a été 2020 a aussi été mise à profit pour renforcer les compétences des partenaires de Divalto. Tous les modules d'e-learning développés par l'éditeur ont en effet été ouverts gratuitement aux membres de son réseau de distribution. En temps normal, le package dont chacun d'entre eux disposent est limité à un certain nombre de modules. Résultat, le volume de formations dispensées à distance a été multiplié par cinq au deuxième trimestre 2020.

L'année 2021 démarre fort

Au vu du contexte économique encore incertain, Divalto ne se risque pas à donner de prévisions pour son exercice 2021, malgré tous les jalons posés pour profiter de la reprise. Ce qui est déjà acquis, en revanche, est que l'année a très bien commencé pour l'entreprise. Au premier trimestre, elle a enregistré une croissance de 30%.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

5G, pourquoi c'est une vraie rupture pour les entreprises

5G, pourquoi c'est une vraie rupture pour les entreprises

Les premiers forfaits grand public 5G sont déjà en vente chez les quatre principaux opérateurs : Free, Orange, SFR et Bouygues Telecom. Les déploiements d'antennes se poursuivent...

Publicité