Annuels groupe Infodis : la rentabilité progresse malgré la baisse de l'activité

«Le Made in France reste notre marque de fabrique» déclare Stéphane Clément, le DG Groupe Infodis, à propos de l'ouverture de centres de services en région. Crédit photo : D.R.

«Le Made in France reste notre marque de fabrique» déclare Stéphane Clément, le DG Groupe Infodis, à propos de l'ouverture de centres de services en région. Crédit photo : D.R.

La crise sanitaire a engendré une baisse de chiffre d'affaires de près de 2 M€ pour l'ESN et grossiste audio-vidéo groupe Infodis. En dépit de ce contexte, son EBITDA a nettement progressé pour atteindre près de 6 M€

Deuxième année consécutive de baisse de chiffre d'affaires pour Infodis. Après avoir reculé de 1,9% à 41,6 M€ en 2019, les revenus de l'entreprise sont passés à « un peu moins de 40 M€ » en 2020. Initialement, elle tablait sur une hausse de 5% de son activité. En revanche, l'EBITDA a progressé, passant d'environ 4 M€ à près de 6 M€. Infodis indique, sans plus de détail, que la baisse de ses facturations est majoritairement due au mode projet. A l'inverse, les prestations d'infogérance ont « parfaitement résisté » au bouleversement du contexte économique engendré par la pandémie de covid-19. De son côté, la branche grossiste audio Visualdis a généré un chiffre d'affaires stable de 1,5 M€. Cette filiale va être prochainement fusionnée avec Infodis IT, l'entité qui mène les activités d'ESN du groupe, pour favoriser les synergies et rendre les résultats financiers plus lisibles. La marque Visualdis continuera néanmoins d'être exploitée.

Après Amiens, un autre centre de services en voie d'ouverture

En dépit de la crise sanitaire, l'effectif d'Infodis IT est resté globalement stable à 450 personnes à fin 2020. L'ouverture d'un centre de services à Amiens a entraîné jusqu'ici l'embauche d'une quinzaine de personnes. La taille de cette équipe devrait doubler d'ici la fin de cette année. Le groupe a également accueilli de nouvelles troupes à la suite de l'acquisition de la société Amettis et de ses consultants spécialisés dans les offres de solutions de gestion des actifs logiciels. D'autres embauches devraient être nécessaires cette année, au moins pour opérer un autre centre de services en région dont l'ouverture est en préparation.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

5G, pourquoi c'est une vraie rupture pour les entreprises

5G, pourquoi c'est une vraie rupture pour les entreprises

Les premiers forfaits grand public 5G sont déjà en vente chez les quatre principaux opérateurs : Free, Orange, SFR et Bouygues Telecom. Les déploiements d'antennes se poursuivent...

Publicité