Annuels Umanis : le chiffre d'affaires en hausse de 24,7%

Les comptes cloturés d'Umanis devraient faire apparaître un résultat d'exploitation de 17 M€ pour 2017. Illustration : D.R.

Les comptes cloturés d'Umanis devraient faire apparaître un résultat d'exploitation de 17 M€ pour 2017. Illustration : D.R.

Renforcée par les rachats de Cella et de Primlog, la société de services Umanis a dégagé 191 M€ de chiffre d'affaires en 2017. Elle a par ailleurs cessé certaines activités comme la revente d'équipements micro-informatiques.

Umanis a bouclé le quatrième trimestre 2017 sur un chiffre d'affaires de 50,8 M€, en croissance de 24,7% comparé à la même période en 2016. Sur l'ensemble de l'année, ses revenus ont enregistré une progression rigoureusement identique pour se situer à 191 M€. Le prestataire de services a notamment profité de l'apport des rachats des sociétés Cella et Primlog. Il a en revanche arrêté l'activité à faible marge d'Umanis Computer (vente d'équipements micro) et cessé des prestations sous-traitées issues de l'acquisition de Cella. Retraité de la fin de ces activités, le chiffre d'affaires annuel s'affiche en croissance pro forma de 6,2%. De son côté, le résultat d'exploitation devrait atteindre 17 M€.

300 M€ de CA visés d'ici fin 2019

Selon les dires d'Umanis, l'exercice 2018 a commencé favorablement, grâce à une demande soutenue des clients en matière de projets de Big Data, de transformation digitale et de GDPR. Pour y répondre, la société de services a renforcé ses actions de recrutement et de fidélisation de ses collaborateurs. Résultat des courses, l'entreprise table cette année sur une croissance de ses revenus annuels comprise entre 6 et 7%. Dans le cadre de son plan stratégique CAP 2019, elle prévoit d'atteindre les 300 M€ de chiffre d'affaires et 9% de marge opérationnelle l'an prochain.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité