Apple et SAP vont développer des apps pour les entreprises

Le 5 mai 2016, Tim Cook, CEO d'Apple, et Bill McDermott, CEO de SAP, ont annoncé leur partenariat sur le campus de Cupertino.

Le 5 mai 2016, Tim Cook, CEO d'Apple, et Bill McDermott, CEO de SAP, ont annoncé leur partenariat sur le campus de Cupertino.

Après IBM, Apple annonce un partenariat avec SAP pour développer des apps iOS également destinés aux entreprises.

Quelques mois avec passé un accord de ce type avec IBM, Apple annonce un partenariat avec SAP. L'éditeur allemand développera des apps iOS natives et un nouveau SDK pour cibler les entreprises. Les deux acteurs livreront des apps natives pour iPhone et iPad capables d'exploiter la plate-forme in-memory Hana de SAP, ainsi qu'un nouveau kit de développement logiciel pour iOS (SDK). « SAP est un partenaire idéal. Il va nous permettre de changer radicalement la façon dont les entreprises utilisent leurs applications métiers sur iPhone et iPad partout dans le monde », a déclaré le CEO d'Apple, Tim Cook. Selon l'accord, SAP développera les apps iOS natives en utilisant le langage de programmation Swift d'Apple. Comme exemple, les partenaires ont parlé d'une app qui permettrait à un agent de maintenance de commander des pièces ou de planifier une intervention quand il est sur le terrain, ou d'une app qui permettrait à un médecin de partager les dernières informations sur un patient avec d'autres professionnels de santé.

Grâce à la plateforme Hana Cloud Platform SDK pour iOS, les développeurs pourront créer des applications iOS qui exploitent directement les données et les processus métiers disponibles sur la plate-forme S/4Hana de SAP tout en tirant parti de fonctionnalités de l'iPhone et de l'iPad comme Touch ID ou les services de localisation et de notification. Selon les deux partenaires, « un nouveau langage permettra d'associer l'interface utilisateur Fiori de SAP avec l'expérience du système mobile iOS ». SAP peut déjà compter sur une communauté mondiale de 2,5 millions de développeurs. Ils pourront trouver dans la nouvelle Académie pour iOS de SAP des outils et des supports de formation. « Le SDK, le langage de conception et l'académie seront accessibles avant la fin de l'année », a précisé SAP.

Un autre accord après IBM 

Cet accord ressemble à celui qu'Apple a passé avec IBM il y a environ deux ans. À la fin de l'année dernière, cette collaboration se traduisait par la mise sur le marché d'une centaine d'applications métiers. « Nous verrons ce que donnera ce nouveau partenariat avec SAP », a déclaré par courriel Rob Enderle, analyste principal pour l'Enderle Group. Mais selon lui, le nouvel accord « est plus marketing qu'autre chose ». Apple a besoin de stimuler les ventes d'iPhone et iPad, et « si l'entreprise peut donner l'impression que SAP fonctionne mieux sur Apple que sur Google, elle aura un avantage sur Android », a déclaré l'analyste. « Sauf que, les entreprises n'ont pas vraiment leur mot à dire sur les décisions d'achat de mobiles de leurs salariés, et en général, les utilisateurs ne sont pas à l'affût d'offres de ce genre », a-t-il ajouté.

Rob Enderle s'interroge sur la stratégie d'Apple. « La bifurcation d'Apple vers l'entreprise pourrait être désastreuse. La force du constructeur est depuis toujours liée à son parti pris féroce en faveur de l'utilisateur », a-t-il déclaré. L'analyste pense également que « les gens sont de moins en moins enthousiasmés par les produits d'Apple, et des partenariats axés sur l'entreprise pourraient accélérer ce désamour ». Roger Kay, analyste chez Endpoint Technologies, n'est pas de cet avis. « Le business modèle d'Apple est de vendre du matériel », a déclaré l'analyste. « L'accès à un nouveau gros marché pourrait être assez efficace ». Par ailleurs, Roger Kay ne voit aucune raison pour laquelle cette nouvelle orientation nuirait à l'image d'Apple auprès des consommateurs. « Ils ont tellement de talent et d'argent, qu'ils sont tout à fait capables de gérer plusieurs marchés en même temps », a-t-il estimé.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Cyberattaques : ces ransomwares qui terrassent les hôpitaux

Cyberattaques : ces ransomwares qui terrassent les hôpitaux

Pour contrer les cyberattaques, en particulier les ransomwares, les établissements de santé s'organisent, de la mise en place d'outils de cybersécurité - avec des sauvegardes...

Publicité