Arrow progresse au T3 sans briller en Europe

Sur l'ensemble de l'année 2016, Arrow anticipe un chiffre d'affaires avoisinant les 24 Md$. (Illustration : D.R.)

Sur l'ensemble de l'année 2016, Arrow anticipe un chiffre d'affaires avoisinant les 24 Md$. (Illustration : D.R.)

Le distributeur Arrow Electronics a enregistré des revenus mondiaux en hausse de 4,2% au troisième trimestre. En Europe, son activité de VAD en solutions IT a baissé de 10%.

Le distributeur d'envergure mondiale Arrow Electronics a clos le troisième trimestre 2016 sur un chiffre d'affaires de 5,94 Md$. Il réalise ainsi une croissance de 4,2% par rapport à la même période de l'an dernier. Son résultat net progresse encore plus confortablement (+8,25%) pour atteindre 118 M$. La plus forte contribution au chiffre d'affaires du groupe provient de sa division Global Components (distribution de composants) dont les revenus se sont appréciés de 5,8% à 3,9 Md$. De son côté, la branche Global Enterprise Computing Solutions (distribution de solutions IT) s'est contentée d'une hausse de 1% à 2,03 Md$.

En Europe, les résultats de l'entreprise sont nettement en dessous de la moyenne de l'ensemble des régions du monde où elle est présente. Sur le vieux continent, sa branche Global Components n'a enregistré qu'une progression de 2% débouchant sur un chiffre d'affaires de 1 Md$. Quant à la division Global Enterprise Computing Solutions, elle y a connu un recul de 10% aboutissant à 540 M$ de revenus.

Pour le compte du quatrième trimestre 2016, Arrow anticipe un chiffre d'affaires compris entre 6,3 et 6,7 Md$, dont 3,7 à 3,9 Md$ pour la branche Global Components et 2,6 à 2,8 Md$ pour la division Global Enterprise Computing Solutions. Sur l'ensemble de l'année, le distributeur espère ainsi voir ses ventes atteindre environ 23,88 Md$ et progresser donc de 3% comparées à 2015.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

UEM, une plateforme pour les gérer tous

UEM, une plateforme pour les gérer tous

Successeurs des solutions MDM (Mobile Devices Management), les plateformes UEM (Unified Endpoint Management) visent à gérer tous les appareils et postes de travail de l'entreprise...

Publicité