Aspaway s'installe à Lyon

Le fournisseur de services managés Aspaway ouvre une agence dans la troisième ville de France. Ce nouveau point de présence doit lui permettre de se rapprocher de ses clients existants en Rhône-Alpes et PACA et d'en recruter de nouveaux.

Le fournisseur de services managés (MSP) francilien Aspaway a ouvert une agence à Lyon la semaine dernière. Elle est censée lui permettre de promouvoir ses offres de cloud public, privé et hybride non seulement sur la région Rhône-Alpes mais aussi en PACA. Pour l'heure, son effectif se limite à un responsable, déjà connaisseur du marché local, qui devrait être rejoint par un responsable avant-vente dans les trois prochains mois. « Nous ne voulons pas grossir tout de suite. Nous allons prendre notre temps et embaucher seulement si la demande nous y oblige », explique Michel Théon, président du groupe Aspaway. 

Viser les PME et les éditeurs

Aspaway cible les éditeurs désireux de s'appuyer sur ses data centers installés en région parisienne pour diffuser leurs logiciels en mode SaaS. Le prestataire fournit également ses services aux PME à la recherche d'infrastructures de cloud public, privé ou hybride. Grâce à eux, il a réalisé un chiffre d'affaires de 9 M€ en 2013. L'ouverture de l'agence lyonnaise revêt pour lui un double enjeu. Tout d'abord, renforcer sa présence auprès de ses clients locaux existants et ensuite en recruter de nouveaux. « Via l'agence de Lyon, nous espérons signer avec dix éditeurs et entre dix et quinze PMEcette année », précise Michel Théon. Et si ce dernier reconnait qu'il y existe déjà une concurrence locale sur le marché des services d'hébergement, managés ou non, il note qu'aucun acteur n'a encore pris le dessus. 

Bientôt d'autres agences locales?

En 14 ans d'existence, Aspaway n'a ouvert que deux agences sur le territoire français. Celle de Lyon est la seule en activité. « Il y a quatre ans, nous avions ouvert une agence à Toulouse. Malheureusement, notre cible de clients était mal représentée dans la région. Faute de résultats commerciaux satisfaisants, nous avons dû fermer boutique après un an et demi d'activité », explique Michel Théon. L'expansion territoriale très modérée du MSP s'explique par le fait qu'il ne rencontre pas de difficultés particulières pour commercialiser ses services sur l'ensemble du territoire français depuis la région parisienne. Toutefois, le président d'Aspaway n'exclut pas l'ouverture de nouvelles agences si l'opportunité se présente, notamment dans les régions riches en éditeurs comme le Nord et la Bretagne. « Il est nécessaire de trouver quelqu'un du cru déjà familiarisé avec les acteurs locaux », explique Michel Théon. Le recours à la croissance externe pourrait être aussi une solution.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité