Atlassian lance Together pour gérer la multiplication des applications

Avec sa solution Together, Atlassian apporte une vue d'ensemble et un abonnement unique à l'ensemble de ses produits de gestion du travail. (Crédit : Atlassian)

Avec sa solution Together, Atlassian apporte une vue d'ensemble et un abonnement unique à l'ensemble de ses produits de gestion du travail. (Crédit : Atlassian)

Le fournisseur de solutions de gestion du travail Atlassian veut aider ses clients à mieux gérer la multiplication des solutions SaaS en proposant un portail unique, nommé Together.

Atlassian déploie une série de mises à jour, notamment des liens intelligents et des contrôles d'administration unifiés, ainsi qu'un nouveau service d'abonnement, pour ses produits de gestion du travail et de collaboration -Trello, Confluence, Atlas et Jira Work Management. La société a également annoncé qu'Atlas, le répertoire de travail en équipe qui a été dévoilé lors de la dernière édition de la conférence Atlassian en avril de cette année, sera disponible pour tous à partir de la mi-octobre. Les annonces ont été faites jeudi lors de l'événement, Atlassian Presents : Work Life. En raison de l'accélération de la transformation numérique observée ces dernières années, de nombreuses entreprises ont maintenant du mal à gérer la prolifération des applications SaaS (software as a service) qui en résulte, a déclaré Erika Trautman, chef de produit pour la gestion du travail chez Atlassian.

Elle explique que, pour mettre un frein à ce chaos, il y a une demande forte pour une « solution unique », qui accorde à tous les employés d'une entreprise d'utiliser le même outil de gestion du travail, avec un seul ensemble de contrôles administratifs et de flux de travail à adopter. « Le problème que nous avons constaté est que, fondamentalement, ces outils ne sont pas évolutifs », a déclaré Erika Trautman, ajoutant qu'à partir du moment où une solution « taille unique » s'avère inflexible ou ne parvient pas à aider vos équipes à faire leur travail, les collaborateurs vont simplement adopter ce qui les aide, laissant les entreprises à la case départ. « Atlassian veut résoudre ces problèmes, mais d'une manière qui, selon nous, aidera les clients à conserver leur autonomie et à s'aligner », a déclaré cette chef de produit. « Nous pensons qu'au lieu de s'appuyer sur un seul outil de gestion du travail pour les gouverner tous, ce que nous devons faire, c'est créer un système qui permette aux équipes d'adopter les outils qui leur conviennent, mais de les connecter pour qu'elles puissent être alignées et autonomes ».

La solution : un abonnement unique à plusieurs produits

Pour aider ses clients à bénéficier de tous ses produits de gestion du travail, Atlassian a annoncé Together, un abonnement unique aux produits de gestion du travail de l'entreprise : Trello, Confluence, Atlas, Jira Work Management et Access - qui connecte les produits Atlassian à des systèmes IAM (identity and access management) tiers. Il est actuellement en version bêta et sera disponible pour tous au début de l'année prochaine, a déclaré la société. En cette période d'incertitude économique, a déclaré Erika Trautman, Atlassian comprend que ses clients doivent être très efficaces dans la façon dont ils dépensent leur argent pour toutes leurs applications SaaS.



Le tableau de bord de l'application Atlas teamwork directory permet aux utilisateurs de suivre les projets de travail à travers une entreprise. (Crédit : Atlassian)

Un positionnement qui va dans le sens du marché

La tarification de Together suivra celle utilisée pour ses autres offres d'entreprise avec des niveaux qui correspondent aux nombres d'utilisateurs, a déclaré la société. Dans les semaines à venir, un calculateur de prix sera disponible sur le site Web de l'entreprise et donnera aux clients de voir à quel niveau et à quel prix ils se situent. Les grandes entreprises, par exemple, seront facturées 11 dollars par utilisateur et par mois, à partir de 5 000 sièges. La durée minimale pour les clients souhaitant s'inscrire à Together est d'un an.

Chris Marsh, directeur de recherche chez S&P Global Market Intelligence, a déclaré qu'Atlassian est loin d'être le seul fournisseur à améliorer sa gamme de produits pour répondre à la demande dans la catégorie croissante des logiciels de gestion du travail collaboratif. Citant les acquisitions de Workfront et Figma par Adobe, le positionnement de Slack par Salesforce comme son « QG numérique » et la dernière innovation de Canva, Visual WorkSuite, Chris Marsh a également noté la montée en puissance de fournisseurs tels qu'Asana et Smartsheet, ainsi que l'intérêt que des outils de collaboration visuelle tels que Miro et Mural ont suscité au cours de la pandémie. « C'est un champ de bataille sur lequel Atlassian ne peut pas se permettre de ne pas se battre », a-t-il déclaré.

Les liens intelligents et les contrôles d'administration fonctionnent dans tous les produits

L'une des récentes fonctionnalités construites sur la plateforme d'Atlassian et lancées aujourd'hui sont les Smart Links. Il s'agit de liens intégrés qui aident les utilisateurs à accéder à l'information à travers les applications d'Atlassian et de tiers et donnent aux membres de l'équipe la capacité de trouver et d'insérer du contenu, de créer et de modifier des éléments de travail à travers les produits, et d'accéder à des informations clés à partir de tous leurs outils sans quitter leur onglet actuel. Baptisés Smart Links, ils peuvent être créés et accessibles à travers de multiples applications, y compris Confluence, Google Doc, Figma ou Trello, étendant la visibilité des informations et facilitant la collaboration et le suivi des progrès des équipes. Smart Links est disponible dès aujourd'hui avec les produits cloud d'Atlassian.

La firme a également annoncé qu'elle unifie les contrôles d'administration de ses applications, en éliminant les étapes redondantes pour assurer une gestion quotidienne simplifiée. Parmi les avantages pour les administrateurs, citons la gestion intégrée des utilisateurs et des accès à travers les produits cloud de la société, un processus rationalisé pour les audits, la conformité et les examens de sécurité, ainsi qu'une réduction des demandes d'inscription et de licence. L'Unified Admin Experience sera disponible dans le courant du premier semestre de l'année prochaine.

Mises à jour d'Atlas

La dernière annonce faite par Atlassian lors de son événement Work Life était la disponibilité générale de son outil de répertoire de travail en équipe, Atlas. La société a déclaré que depuis son introduction, les clients du programme d'accès anticipé ont bénéficié d'un grand nombre de fonctionnalités et d'améliorations en ce sens, notamment des intégrations plus riches, des contrôles plus stricts et des rapports plus flexibles.

Une fois en disponibilité générale le mois prochain, les clients pourront accéder à une application gratuite Atlas pour Jira Cloud, où les membres de l'équipe verront l'état actuel et les mises à jour les plus récentes des projets Atlas liés dans Jira. Les utilisateurs peuvent restreindre l'affichage et la modification d'un projet à des personnes et des équipes spécifiques, tandis qu'une mise à jour des répertoires de projets et d'objectifs facilite la production de rapports récapitulatifs avec des filtres pour le statut, le contributeur, l'étiquette, l'équipe, le propriétaire et la ligne de rapport.

S'attaquer à la productivité

Pour les équipes qui utilisent des mesures d'objectifs et de résultats clés (OKR), la notation des objectifs permettra aux utilisateurs d'attribuer une note projetée en fonction de leur confiance dans la capacité de l'équipe à atteindre un objectif à la date prévue, et une amélioration supplémentaire de Kudos incite les utilisateurs à remercier visuellement leurs pairs pour leur travail. Chris Marsh a déclaré que les marchés de la productivité et de la collaboration sont parmi les plus chauds et les plus dynamiques dans l'ensemble du paysage des différentes applications d'entreprise, car la résolution de ce problème est un énorme défi.

« Atlassian essaie de trouver un équilibre entre toutes ces choses - elle veut mettre davantage l'accent sur l'expérience globale qu'elle fournit sans être trop prescriptive dans cette expérience », poursuit Chris Marsh. « Ces annonces marquent un moment assez profond, moins en raison des détails spécifiques de ce qui est annoncé, mais davantage en raison de l'intention claire d'Atlassian de s'attaquer aux marchés des logiciels de productivité et de collaboration ».

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Zero Trust, ZTNA (Zero Trust Network Access) ou plus globalement SASE (Secure Access Service Edge), tous ces concepts ou modèles de cybersécurité inventés par les cabinets...

iPaaS : au coeur des convergences du SI

iPaaS : au coeur des convergences du SI

A l'heure où les données migrent de plus en plus dans le cloud public, les entreprises se doivent de contrôler leurs flux, de les préparer, de les intégrer et de les connecter...

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les datacenters des services providers, des opérateurs, mais aussi des entreprises cherchent en permanence à optimiser leurs infrastructures virtualisées pour les rendre plus...

Publicité