Autodesk va facturer uniquement à l'abonnement

Fréderic Abitan, le directeur de l'activité manufacturing d'Autodesk pour la zone Europe du Sud, assure que ce mouvement stratégique est une aubaine pour les sociétés puisqu'il transforme les

Fréderic Abitan, le directeur de l'activité manufacturing d'Autodesk pour la zone Europe du Sud, assure que ce mouvement stratégique est une aubaine pour les sociétés puisqu'il transforme les

L'éditeur californien Autodesk tarifiera ses suites Autodesk Design et Creation Suites uniquement sous forme d'abonnement à partir de l'an prochain. 


La grille tarifaire d'Autodesk va connaître un changement d'ampleur. A compter du 1er février 2016, l'éditeur américain de logiciels de conception graphique va cesser de commercialiser en mode perpétuel les licences individuelles de la plupart de ses logiciels on-premise. Autodesk Design et Creation Suite en font partie. Les produits ne seront alors plus disponibles que sur abonnement pluriannuels, annuels, trimestriels ou mensuels. Jusqu'ici, ce principe de tarification n'existait pas chez l'éditeur, hormis pour certains services additionnels délivré en SaaS (stockage, génération de rendus en ligne...). L'ampleur du changement planifié par la société ne va pas s'arrêter là. Le 1er août 2016, ce sera au tour des versions multipostes des mêmes applications d'être concernées.

En pratique, les clients n'auront qu'à télécharger le logiciel de leur choix depuis un portail en ligne, puis à l'activer avec une clé d'abonnement. A titre d'exemple, la suite Product Design Suite Premium leur sera facturée 2600€ HT (sans assistance avancé) pour 1 an, ou 325€ HT en abonnement mensuel. Jusqu'ici, il faut débourser 1220€ HT par an pour souscrire à un contrat de maintenance et de mise à jour, et 6500€ HT pour obtenir une licence perpétuelle du même produit.

Pas de contraintes pour les clients déjà équipés

Les personnes qui achèteront une licence perpétuelle d'une suite Autodesk Design & Creation, ou de l'un des autres logiciels concernés, avant le 31 juillet 2016, continueront à détenir l'intégralité de leurs droits d'usage pour ces licences. De la même façon, les clients disposant d'un abonnement Maintenance Susbcription pourront continuer de profiter de tous les avantages liés à leur abonnement aussi longtemps qu'ils le renouvelleront.

« L'abonnement simplifie l'expérience de l'utilisateur, réduit les coûts initiaux et permet de payer à l'usage les produits et services cloud d'Autodesk. En outre, le nombre de licences est évolutif et permet à l'entreprise de s'adapter à des pics d'activité », met en avant Fréderic Abitan, le directeur de l'activité manufacturing d'Autodesk pour la zone Europe du Sud.

Cap vers le SaaS

Le passage à une disponibilité exclusivement sur abonnement de la majorité des logiciels du portefeuille Autodesk, n'est qu'une étape. Elle prépare le terrain à la sortie future de version SaaS des applications de l'éditeur. « Nous avons dégagé des budgets massifs en termes de R&D pour être en mesure, à termes, de proposer des versions hébergées de nos solutions, tout en solutionnant le fait qu'elles sont très gourmandes en capacité de calculs», explique Frédéric Abitan.

Pour les revendeurs d'Autodesk, le changement de modèle de tarification auquel il va procéder ne sera pas sans conséquences. « Les revendeurs doivent monter en compétence », martèle Frederic Abitan. Ils vont devoir se faire une place aux côtés des sociétés de consulting pour perdurer. C'est leur expertise technique et l'accompagnement du client qui vont être valorisées plutôt que leur expertise commerciale. ».

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Des JO 2024 sous haute surveillance

Des JO 2024 sous haute surveillance

Dans moins de six mois s'ouvriront les Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 d'été à Paris dans un contexte international très tendu, bien plus que pour les précédentes éditions....

Publicité