Bigben Interactive filialise et revend son activité de distribution de mobiles

Alain Falc, Pdg de Bigben Interactive se recentre

Alain Falc, Pdg de Bigben Interactive se recentre

Au mois de mai 2011, Bigben Interactive rachetait les activités distribution de ModeLabs. Aujourd'hui, elle veut les céder pour se recentrer sur du long terme.

 

Bigben Interactive est un spécialiste de la conception et de la distribution d'accessoire (jeux vidéo télécoms) et de jeux vidéo. Pour sa part, la société Modelabs était une spécialiste de la distribution de mobiles. Elle avait également une activité de fabrication reprise par le fondateur de Modelabs Stéphane Bohbot et donc en dehors de la reprise par Bigben Interactive.

Bigben s'est transformé avec cette acquisition, la distribution représentant 90% de son chiffre d'affaires contre 10% auparavant. Une activité consommatrice de cash, très dépendante du crédit fournisseur, avec des appels d'offres hebdomadaires, des paiements directs, des interlocuteurs réalisant des activités de trading. Bref, une activité différente de l'activité de long terme où souhaite s'inscrire la société, une activité devenue en quelques mois une activité de négoce différente de la distribution classique.

C'est une forme de LMBO

Dix huit mois  après le rachat, Bigben Interactive annonce vouloir filialiser cette activité. Ce sera  annoncé lors de la présentation des semestriels le 19 novembre prochain. En plus de la filialisation, la société prépare la cession de cette activité. Au plus tard le 15 janvier prochain, les cadres prendront 5% du capital, ils pourront racheter 46% supplémentaires dans les 36 mois à venir. C'est donc une forme de LMBO.

L'activité de distribution de mobiles va comptablement sortir du périmètre de Bigben Interactive, qui va contrôler pourtant 95% du capital de la nouvelle société. C'est une activité dite « abandonnée » , elle n'est plus consolidée. L'opération sera doublement bénéfique pour Bigben Interactive, en terme de visibilité et de cohérence de ses activités (la distribution ne fera plus que 10% du CA) d'une part, sur le bilan de la société d'autre part.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Des JO 2024 sous haute surveillance

Des JO 2024 sous haute surveillance

Dans moins de six mois s'ouvriront les Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 d'été à Paris dans un contexte international très tendu, bien plus que pour les précédentes éditions....

Les meilleures alternatives à VMware

Les meilleures alternatives à VMware

Beaucoup d'informations et d'annonces sont venues perturber les DSI, les opérateurs IT et les partenaires de VMware depuis son rachat par Broadcom. Pour certains d'entre eux,...

Publicité