CheckPoint renouvelle ses pare-feu et regroupe son offre autour d'une appellation unique

Les pare-feux CheckPoint Security Systems 44000 et 64000 sont respectivement disponibles aux format rack 6U et 16 U.

Les pare-feux CheckPoint Security Systems 44000 et 64000 sont respectivement disponibles aux format rack 6U et 16 U.

L'éditeur et fabricant de solutions de sécurité a lancé ses firewall Security Systems 44000 et 64000 à architecture blade. Pourvus de ports 100 GbE, ils s'inscrivent dans la stratégie de consolidation de l'offre de CheckPoint Software illustrée par le lancement de l'appellation unique Infinity.

CheckPoint renouvelle ses firewalls haut de gamme qui intègrent désormais des ports réseaux 100 GbE. Les prédécesseurs des appliances Checkpoint Security Systems 44000 et 64000 du fabricant étaient en effet limités à 40 GbE. « C'était une demande de nos clients pour les très grandes infrastructures de datacenters », témoigne Philippe Rondel, le directeur technique de Check Point. D'après lui, la consolidation des besoins en sécurité sur ce type d'infrastructures demande toujours plus de capacités réseaux.

Grâce à leur architecture blade, les CheckPoint 44000 (6U) et 64000 (16U) seraient capables d'adresser la majeure partie des besoins en sécurité de l'infrastructure. Au-delà de leur fonction de pare-feu, ils proposent également un VPN, la gestion des identités, un IPS, un DLP, la gestion des accès mobiles et le filtrage URL. Ils embarquent également les solutions antivirus, anti-bot et de détection des menaces de CheckPoint. A noter toutefois que les fonctionnalités de DLP et de gestion des accès mobiles ne sont pas disponibles en cas de déploiement sous forme d'appliance virtuelle.

Une architecture unique

Ces deux appliances sont, bien évidemment, compatibles avec la console de management unique R80 de CheckPoint. Cette dernière est au coeur de la stratégie de consolidation de l'offre du fabricant et éditeur. Cette approche a d'ailleurs donné lieu à la création de l'appellation Infinity qui couvre désormais l'ensemble de la gamme de CheckPoint. « Avant, toutes nos briques étaient présentées de manières indépendante, même si des interconnexions existaient déjà. Nous les avons maintenant rationalisées au sein d'une même architecture », explique Philippe Rondel.

Elle regroupe les solutions de protection des postes de travail, de l'infrastructure, des mobiles mais aussi des environnements cloud. Pour rappel, les solutions de CheckPoint sont disponibles auprès des grossistes Westcon, Arrow et Infinigate. Le fabricant compte une centaine de revendeurs et une soixantaine d'intégrateurs certifiés dans l'Hexagone.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Publicité