Cleyrop lève 10 M€

A l'origine de Cleyrop, on trouve (de gauche à droite) Jérôme Valat, Arnaud Muller, Lauren Sayag et Stéphane Messika, respectivement fondateurs d'oXya, de Saagie et de Kynapse. (Crédit : Cleyrop)

A l'origine de Cleyrop, on trouve (de gauche à droite) Jérôme Valat, Arnaud Muller, Lauren Sayag et Stéphane Messika, respectivement fondateurs d'oXya, de Saagie et de Kynapse. (Crédit : Cleyrop)

Après une première levée de fonds en 2021, Cleyrop annonce un autre tour de table pour un montant de 10 millions d'euros. Ce financement va servir à renforcer sa plateforme data et à développer son empreinte européenne.

L'aventure continue pour Cleyrop, acteur français fournissant une plateforme complète pour l'exploitation des données. La start-up née en 2021 vient d'annoncer une levée de fonds de 10 millions d'euros auprès de plusieurs investisseurs, Keen Venture Partners (fonds d'investissement hollandais), le Crédit Agricole, Normandie Participations, Family Office et BpiFrance. Cette annonce intervient deux ans après le premier tour de table de Cleyrop qui avait alors mobilisé 4 millions d'euros.

Avec ce nouveau financement, la société veut accélérer sa croissance en améliorant sa plateforme. « Notre roadmap produits est ambitieuse avec des innovations technologiques de rupture en lien avec le monde académique et scientifique comme une IA générative au service des décideurs publics ou privés ou le déploiement de fonctionnalités Green IT ». L'argent servira également à financer la labelisation SecNumCloud de la plateforme et à recruter des compétences.

Se développer au niveau européen Cleyrop (dont le nom vient des termes clés et Europe) s'inscrit dans une ambition européenne à travers la participation aux travaux de Gaia-X, des programmes SIMPL (créant un middleware pour les futurs data spaces européens) ou Shift (mise en place d'un smart innovation hub ouvrant la voie au prochain espace européen fédéré des données de santé. La start-up veut que 50% de son chiffre d'affaires soit réalisé hors de France en 2025. Par ailleurs, elle vise la rentabilité en 2024.

Pour mémoire, Cleyrop a été crée par Jérôme Valat, fondateur d'oXya, Arnaud Muller, fondateur de Saagie, Lauren Sayag et Stéphane Messika, fondateurs de Kynapse. L'objectif est de fournir une solution de bout en bout pour les projets data en pré-intégrant différents services. Ces briques sont capables de gérer le cycle de vie des données couvrant la collecte et la préparation, le traitement et l'exposition à travers la datavisualisation ou l'utilisation dans des algorithmes d'intelligence artificielle. Pour cela, Cleyrop a noué plusieurs partenariats avec des acteurs comme Saagie, Ekimetrics, Opendatasoft et Toucan Toco, mais aussi Sekoia, Cosmian ou DataGalaxy. Sur les partenaires cloud, elle est proche d'Outscale, Scaleway et OVHCloud et en discussion avec les cloud de confiance comme Bleu (Capgemini/Orange et Microsoft).

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Des JO 2024 sous haute surveillance

Des JO 2024 sous haute surveillance

Dans moins de six mois s'ouvriront les Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 d'été à Paris dans un contexte international très tendu, bien plus que pour les précédentes éditions....

Les meilleures alternatives à VMware

Les meilleures alternatives à VMware

Beaucoup d'informations et d'annonces sont venues perturber les DSI, les opérateurs IT et les partenaires de VMware depuis son rachat par Broadcom. Pour certains d'entre eux,...

Publicité