Comment le coronavirus a impacté les infrastructures

Les entreprises renforcent la sécurité et la capacité de fourniture des applications afin de répondre aux besoins d'une main-d'œuvre de plus en plus éloignée. (Pixabay)

Les entreprises renforcent la sécurité et la capacité de fourniture des applications afin de répondre aux besoins d'une main-d'œuvre de plus en plus éloignée. (Pixabay)

Les changements apportés aux infrastructures de fourniture des applications à la suite d'une pandémie pourraient devenir permanents.

Une enquête récente menée par Enterprise Management Associates auprès de 253 entreprises sur leur utilisation des infrastructures de fourniture d'applications pendant la pandémie de covid-19, a révélé que celles-ci ont du être adaptée pour faire face aux changements dans la manière dont les utilisateurs accèdent aux applications. Les résultats sont publiés dans un rapport de l'EMA intitulé "Application Delivery Infrastructure for Multi-Cloud Enterprises".

90% des entreprises ont apporté des modifications à leur infrastructure de fourniture d'applications en réponse à la pandémie de covid-19, notamment en renforçant la sécurité et en augmentant les capacités. L'infrastructure de fourniture d'applications fournit des services de couches 4 à 7 tels que la répartition de charge, l'accélération des applications, le SSL offload et le pare-feu des applications web dans les centres de données et les clouds publics. Ces technologies comprennent des répartiteurs de charge, des contrôleurs de fourniture d'applications, des logiciels de maillage et des services basés sur le cloud tels que AWS Elastic Load Balancing. Nous avons interrogé les entreprises pour savoir quels changements, le cas échéant, avaient été apportés à cette infrastructure essentielle face à la pandémie. En moyenne, chaque entreprise a réalisé au moins deux ajustements à son réseau de distribution d'applications.

Une sécurité renforcée

40% ont ajouté des fonctionnalités de sécurité, telles que des pare-feu d'applications web ou une protection contre le déni de service (DDoS). L'EMA estime que ces mesures de sécurité sont motivées par de multiples facteurs, notamment l'augmentation des actes malveillants depuis le début de la pandémie. Ainsi, certaines entreprises pourraient ressentir le besoin de renforcer la sécurité de leurs applications critiques.

En outre, l'EMA soupçonne que certaines applications qui n'étaient jusqu'à présent accessibles qu'en interne sont désormais disponibles pour une part plus importantes de télé-travailleurs, offrant ainsi un nouveau périmètre propice aux attaques et qui doit être protégé.

Une montée en charge via le cloud

L'EMA a constaté que 39 % des entreprises ont augmenté le débit ou la capacité de la bande passante de leur infrastructure de fourniture d'applications. De plus, 38 % ont augmenté la capacité des sessions. Ces changements suggèrent que les entreprises connaissent une forte augmentation du trafic liés aux applications et au nombre d'utilisateurs.

L'EMA a également noté que 35 % des entreprises avaient ajouté une infrastructure de fourniture d'applications dans de nouveaux environnements de cloud public pendant la pandémie. Il est évident que les projets d'infrastructure de centres de données ont été interrompus pendant cette crise. En conséquence, les entreprises qui ont besoin de renforcer leur capacité font appel aux ressources du cloud public, que ce soit de manière temporaire ou permanente.

Améliorations du réseau

38% des entreprises ont accru leur utilisation des infrastructures automatisées pendant la pandémie. Les services informatiques ont réinventé la prestation de services à la volée au cours des derniers mois, les entreprises devant s'adapter à des perturbations massives. Avec un personnel qualifié à bout de souffle, l'automatisation peut aider à rationaliser les opérations. L'EMA a constaté que les entreprises qui ont augmenté leur budget pour l'infrastructure de fourniture d'applications en 2020 de 10% ou plus sont plus susceptibles d'investir dans cette automatisation.

Enfin, la mise en oeuvre ou l'extension des capacités d'observation et d'analyse natives offertes par les contrôleurs de fourniture d'applications est la réponse la moins courante face à la pandémie. Seulement 27% des entreprises y ont eu recours. Soit elles utilisaient déjà ces fonctionnalités, soit elles essaient de faire avec leurs outils de surveillance des opérations informatiques existants, tels que la surveillance des performances du réseau et les solutions de performance des applications.

Un renforcement nécessaire

Dans l'ensemble, il est évident que très peu d'entreprises ont pu ignorer cette infrastructure essentielle pendant la pandémie. Les changements apportés par cette crise ont obligé les organisations informatiques à gérer la capacité, à renforcer la sécurité et à optimiser les opérations. Nombre de ces changements seront probablement permanents, d'autant plus que les experts prévoient que la pandémie modifiera de façon durable certains aspects de la société et de l'économie.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

Articles sur Enterprise Management Associates

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

Publicité