Computacenter rachète Top Info

Après plus de 20 ans d'indépendance, le corporate reseller Top Info change de mains en passant dans le giron de Computacenter France. Ce dernier pourrait débourser jusqu'à 37 M€ pour boucler l'opération.

Ce sera certainement l'un des rachats de l'année 2011 dans la distribution informatique. Le revendeur grands comptes français Top Info vient d'être racheté par la filiale hexagonale de son homologue britannique Computacenter. D'après la version anglaise du site CRN, le montant de l'opération s'élèverait à 21 M€, auxquels il faut ajouter 15 M€ au titre de la reprise de la trésorerie et 1 M€ payable en fonction des performance de Top Info en 2011. L'opération devrait être finalisée à la fin du mois de mars.

En 2010, Top Info a réalisé un chiffre d'affaires de 147,2 M€ et un résultat avant impôt de 4,5 M€. Créée en 1987 et dirigée par Guy Weinberg, l'entreprise qui se définit elle-même comme un intégrateur et un distributeur informatique dispose d'un effectif de 240 collaborateurs. Ils sont répartis entre son siège de Bagnolet (93), en région parisienne, ainsi que ses agences de Lille, Lyon et Nantes.
Implanté en France depuis 1992, Computacenter rayonne quant à lui sur le territoire à travers 16 agences et 1 100 employés. Pour le seul premier trimestre 2011, son chiffre d'affaires s'est élevé à 164,3 M€.

Les activités de Top Info devraient être progressivement intégrées au sein de Computacenter France. La direction et les équipes de l'entreprise continueront d'assurer les relations avec leurs clients et partenaires. Pour Mike Norris, le CEO du groupe Computacenter, l'acquisition du revendeur français devrait avoir un effet positif sur le résultat net de Computacenter France dont le directeur général, Henri Viard, prévoyait déjà l'an dernier que l'entreprise soit -enfin- strictement profitable en 2011.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité