DFM lance une filiale dédiée à la sécurité périmétrique

Dan Djorno, le co-fondateur et directeur général du groupe DFM estime qu'avec la création de la filiale Forteress, dédiée à la sécurité périmétrique, son offre est aujourd'hui complète... du moins pour l'instant.

Dan Djorno, le co-fondateur et directeur général du groupe DFM estime qu'avec la création de la filiale Forteress, dédiée à la sécurité périmétrique, son offre est aujourd'hui complète... du moins pour l'instant.

Afin d'étendre son offre, DFM vient de créer Forteress, une filiale dédiée à la sécurité périmétrique. Elle vient enrichir la liste des métiers du groupe qui comprenait déjà l'intégration de matériels informatiques et télécoms, l'impression, l'aménagement de bureau et le financement.

Profitant de son évènement DFM Day qui vient de se tenir à Paris en présence de ses partenaires et 400 clients, le prestataire et revendeur Groupe DFM a officialisé le lancement d'une nouvelle filiale. Forteress, c'est son nom, se focalise sur la sécurité périmétrique (vidéo-surveillance, alarme, protection contre les intrusions, etc). Dirigée par Kevin Arfi, recruté pour l'occasion, la nouvelle société propose non seulement des offres d'intégration de solutions de sécurité périmétrique (principalement de la marque chinoise Daiwa), mais aussi de l'infogérance ainsi que des prestations d'interventions sur site et de gardiennage via des partenaires spécialisés. « La création de cette filiale répond autant à une demande de nos clients qu'à notre volonté stratégique de proposer une offre encore plus large », explique Dan Djorno, co-fondateur du groupe DFM. A travers deux autres de ses filiales, l'entreprise intervenait déjà dans les domaines de l'intégration de matériels informatiques et télécoms, l'impression, l'aménagement de bureau et le financement.

Selon Dan Djorno, le groupe DFM ne pouvait pas cibler le marché de la sécurité périmétrique en jouant les opportunistes : « Nous devions développer une expertise forte sur le sujet et la mettre en avant à travers une structure dédiée.» Actuellement en phase de recrutement, Forteress devrait compter 5 collaborateurs aux profils techniques d'ici la fin de l'année. Ils recevront le renfort des équipes du groupe DFM pour la partie commerciale. Ce dernier espère que Forteress réalisera au moins 2 millions € de facturations d'ici trois ans.

Etendre l'offre auprès des clients existants

A travers les cinq grands métiers de DFM, Dan Djorno estime que le groupe couvre pour l'instant largement le besoin de ses clients. « Le but va être de diffuser nos solutions au sein du parc de clients existants. Pour l'instant la grande majorité d'entre eux ne sont clients que d'une ou de deux de nos offres. Or, nous l'avons vu lors des DFM Day, ils sont de plus en plus enclins à rationaliser leurs besoins auprès d'un partenaire unique », explique le dirigeant. Pour autant, le groupe DFM ne néglige pas le recrutement de nouveaux clients.

D'ailleurs, s'il est aujourd'hui satisfait de l'étendue de son offre, le groupe ne l'est encore en ce qui concerne sa couverture territoriale. « Nous espérons pouvoir réaliser une opération de croissance externe d'ici la fin de l'année pour nous implanter dans une nouvelle métropole française », indique Dan Djorno. Néanmoins, le dirigeant n'exclut pas de procéder par croissance organique si aucune opportunité ne se présente. Pour l'instant, le groupe est en tout cas en ligne avec les objectifs financiers qu'il s'était fixés en début d'année, à savoir réaliser 32 millions € de chiffre d'affaires en 2017 contre 25,6 M€ l'an dernier.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité