Drivelock pose ses valises en France et nomme un VP Sud EMEA

Benjamin de Rose est nommé par Drivelock pour prendre la direction du bureau parisien récemment ouvert. (Crédit : D. R.)

Benjamin de Rose est nommé par Drivelock pour prendre la direction du bureau parisien récemment ouvert. (Crédit : D. R.)

L'allemand Drivelock ouvre un bureau à Paris dans le but de superviser la croissance de la zone Sud EMEA, notamment l'Italie et l'Espagne. Benjamin de Rose est nommé vice-président pour accompagner ce projet.

Après s'être renforcé aux Etats-Unis et en Asie Pacifique, la société allemande veut se développer sur le marché sud-européen. C'est dans cette optique que cet éditeur spécialisé dans la sécurité des données et la protection des terminaux a décidé de s'implanter en France, en ouvrant son premier bureau parisien. Benjamin de Rose prend la direction de cette antenne, en tant que vice-président Sud EMEA. Il aura pour mission de développer la présence de l'entreprise en France et dans les autres pays d'Europe du Sud, notamment l'Italie et l'Espagne, en s'appuyant sur le réseau de partenaires revendeurs et intégrateurs de Drivelock. Pour rappel, les solutions de l'éditeur répondent principalement aux enjeux de sécurité des institutions financières, de l'indusrtie, de la santé et des établissements publics.

Benjamin de Rose connaît bien ce territoire, puisqu'avant d'entrer chez Drivelock, il était directeur général pour le Sud et l'Est de l'Europe chez Blackberry. Il a également été vice-président ventes chez Ivanti et HP Software, respectivement sur les zones Europe et Europe du Sud. Plus tôt dans sa carrière, il a travaillé aux Etats-Unis, passant plus de six ans chez IBM Global Business Services au poste de gestionnaire de comptes, et plus de sept ans chez Microsoft en tant que vice-président pour l'Amérique du Nord.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

Publicité