L'hébergeur DRI se revend à ses collaborateurs

De gauche à droite : Tony Lecornué, Mickaël Garnier et Régis Josso. Crédit photo : DRI

De gauche à droite : Tony Lecornué, Mickaël Garnier et Régis Josso. Crédit photo : DRI

40% des salariés de l'hébergeur DRI sont désormais actionnaires de l'entreprise, dont 60% du capital est passé dans les mains de trois collaborateurs historiques. Parmi ces derniers figure la nouvelle direction qui doit poursuivre le développement de cette entreprise verte qui dégage 10% de croissance par an.

Dirigeant de DRI (Digital Rural Informatique), Gaël Brisson souhaitait sortir un peu de la direction opérationnelle de cet hébergeur du Mans pour se lancer dans un projet de start-up. Plutôt que de céder l'entreprise créée en 2001 à une autre société, l'homme évoque avec ses trois plus proches et anciens collaborateurs la possibilité pour eux d'en prendre la direction et le contrôle. Lancée en juin 2021, l'idée fait son chemin puis se mue en véritable projet qui s'élargit, de surcroît, aux 45 salariés de DRI. Le 8 décembre dernier, ceux-ci se voient ainsi proposer de devenir actionnaires de l'hébergeur et de sa filiale Syloe (acquise en 2019), aux côtés de Mickaël Garnier, le responsable avant-vente, Régis Josso, le directeur technique, et Tony Lecornué, chef de projet.

Régis Josso et Mickaël Garnier aux manettes

Finalement, la passation de pouvoir entre ces trois cadres historiques, qui détiennent maintenant 60% de l'entreprise, et l'ancienne direction a eu lieu le 8 avril 2022. Dans l'ensemble, plus de 40% des collaborateurs de DRI sont entrés au capital, chaque volontaire disposant d'au moins 1% des actions. Gaël Brisson reste impliqué à hauteur de 20% afin de fournir un accompagnement stratégique. « Construire ou développer une société foncièrement différente a toujours été une aspiration avec cette idée de rester à la hauteur de mes valeurs et de mes paroles », déclare Régis Josso. Ce dernier est désormais directeur de DRI et de Syloe, secondé par Mickaël Garnier en tant que directeur général adjoint.

Le cap des 4 M€ de revenus en vue

DRI, qui possède également une agence à Nantes, se focalise sur « l'hébergement web souverain responsable » et met en avant son approche écologique du numérique, en particulier par l'usage de datacenters verts et la fourniture d'éco indicateurs carbone à ses clients. Basée à Montpellier, Syloe propose de son côté une expertise DevOps avancée en soutien des DSI ou des éditeurs. Tous deux spécialisés dans l'Open source, ces prestataires ont réalisé 3,8 M€ de chiffre d'affaires en 2021. Durant ces huit dernières années, le groupe qu'ils forment a dégagé environ 10% de croissance à chaque exercice, ainsi qu'une profitabilité d'environ 10% elle aussi. Cette année, ses facturations devraient dépasser les 4 M€ et ses équipes s'enrichir d'au moins trois nouvelles recrues.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Zero Trust, ZTNA (Zero Trust Network Access) ou plus globalement SASE (Secure Access Service Edge), tous ces concepts ou modèles de cybersécurité inventés par les cabinets...

Publicité